Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mardi 27 juillet |
Sainte Nathalie et ses compagnons
home iconPolitique
line break icon

Erwan Binet, ministre de la famille : la provocation de trop ?

La rédaction d'Aleteia - Publié le 27/03/14

La Manif Pour Tous dénonce une nouvelle provocation à la veille du 2ème tour des élections municipales.

27/03/04

Selon des informations publiées ce matin dans Le Figaro, une rumeur circule sur l’entrée au gouvernement d’Erwann Binet qui était le rapporteur du projet de loi Taubira à l’Assemblée Nationale. Il succèderait à Mme Bertinotti au ministère de la famille.

« La nomination de ce fervent partisan de la PMA pour les couples de femmes et de l’enseignement du genre à l’école, serait une provocation claire vis à vis des familles, estime Ludovine de La Rochère, Présidente de La Manif Pour Tous, dans un communiqué. Erwann Binet est farouchement opposé à l’altérité Homme-Femme et à la filiation Père-Mère-Enfant. À la veille du 2ème tour des élections municipales, cette information est stupéfiante. Si cette nomination se confirme dans les prochains jours, La Manif Pour Tous pourrait se voir dans l’obligation d’organiser de nouvelles mobilisations préventive pour défendre l’intérêt supérieur de l’enfant et la famille, premier lieu de solidarité et refuge des plus vulnérables. »

Erwann Binet est par ailleurs favorable au projet de circulaire de Mme Taubira visant à favoriser la reconnaissance des enfants nés par GPA (Gestation Pour Autrui, c’est à dire les mères porteuses) à l’étranger. Or cette circulaire n’a pour autre objectif que d’organiser le contournement de la loi pour rendre possible (avant de le rendre légal !) la pratique de la GPA. La Manif Pour Tous s’y oppose fermement. C’est ce qui est ressorti des conclusions du Grenelle de la Famille : « l’enfant n’étant la propriété de personne, il ne peut être l’objet d’aucun commerce ni d’aucun don, ni avant, ni après sa conception. La grossesse ne peut être m’objet d’aucun contrat. »

Il faut également rappeler qu’Erwann Binet avait refusé de recevoir les représentants de La Manif Pour Tous alors même qu’une première manifestation avait rassemblé plus d’un million de personne à Paris le 13 janvier 2013.

Faisant suite à la vague rose et bleue de La Manif Pour Tous qui avait déferlé sur Paris et Lyon le 2 février dernier, la décision du gouvernement de reporter le projet de loi famille de Mme Bertinotti n’avait pas été du goût d’Erwann Binet. Dès le 5 février, il annonçait dans un communiqué son soutien au retour précipité et saucissonné du contenu du projet de loi famille par des propositions de loi soutenues par le groupe socialiste à l’Assemblée Nationale.

Tags:
la manif pour tous
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
La rédaction d'Aleteia
Traditionis Custodes : l’appel de jeunes « tradis » au pape...
2
MSZA TRYDENCKA
Mgr Dominique Rey
« Nous devons tous recevoir “Traditionis Custodes” dans l’obéissa...
3
Lauriane Vofo Kana
La délicate mise en œuvre du pass sanitaire dans les lieux de cul...
4
Freya and Dad
Cerith Gardiner
La vidéo d’une fillette de 10 ans dansant avec son papa dev...
5
La rédaction d'Aleteia
Traditionis Custodes, tout le monde en parle, mais qui l’a ...
6
Lauriane Vofo Kana
Hugo, 17 ans, l’organiste épatant de TikTok
7
LATIN MASS
Timothée Dhellemmes
Traditionis Custodes : les réactions se multiplient
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement