Aleteia logoAleteia logoAleteia
Samedi 02 mars |
Bienheureux Charles le Bon
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Lampedusa, Melilla… Un millier de clandestins forcent les portes de l’Europe

j4mr6hptz6wpph4z_oan1plzmoycbqx2jnp7z2uxf5dwj36rla16lc-lrltkyh3dy8ryvigabidksqeyjc3d8rqb4hux.jpg

FILIPPO MONTEFORTE

Isabelle Cousturié ✝ - publié le 19/03/14

Plus de 500 migrants ont franchi la frontière grillagée de Melilla, l’enclave espagnole, tandis que 596 autres ont été récupérés au large de Lampedusa, en Italie.

Sans donateurs, l’avenir d'Aleteia s’écrit en pointillé.
Pour qu'Aleteia reste gratuit et pour faire rayonner l’espérance qui est en vous,
faites un don à Aleteia !

JE FAIS UN DON

(avec déduction fiscale)

18/03/2014

Environ 500 migrants subsahariens ont franchi la frontière séparant le Maroc de l'enclave espagnole de Melilla, au sud de la Méditerranée. Les autorités de la ville qualifient l'assaut de «violent».  D’après la préfecture espagnole, il aurait fait de nombreux blessés parmi les clandestins. 29 personnes ont été emmenées aux urgences côté espagnol, plus 250 clandestins arrêtés et une trentaine d’autres blessés côté marocain. 

C'est l'une des plus grosses vagues migratoires à avoir passé ce barrage ces dernières années, relève la presse internationale. Déjà dimanche dernier, 16 mars, au moins 700 émigrés clandestins avaient tenté, en plusieurs groupes, de s'approcher de la frontière avant de rebrousser chemin face au dispositif mis en place par les forces de sécurité marocaines. La veille, plus de 70 émigrés clandestins ont été recueillis au large de l'enclave espagnole. (cf. L'Orient Le Jour)

Melilla est l'une des deux enclaves espagnoles dans le nord du Maroc. Avec Ceuta, elle est soumise depuis le début de l'année à un fort regain de pression migratoire. Les deux villes constituent les deux seules frontières terrestres entre l'Afrique et l'Europe. Come le rappellait L’Express, le 6 février, une tentative d'entrée à Ceuta avait tourné au drame lorsque 15 migrants étaient morts noyés

Le gouvernement espagnol estime à environ 80 000 le nombre de clandestins qui attendent de pouvoir entrer à Ceuta et Melilla : 40 000 au Maroc et 40 000 à la frontière entre la Mauritanie et le Maroc.

Au même moment, on apprenait qu’au sud de l’ile de Lampedusa, en Italie, un total de 596 immigrés clandestins, à bord de deux embarcations, ont été secourus, lundi, par les forces navales déployées dans le cadre de la mission « Mare Nostrum ».

La marine militaire italienne fait savoir ce mardi que, parmi les passagers des deux bateaux, figuraient 68 enfants et 103 femmes, en majorité des Syriens, des Palestiniens et des Erythréens. Depuis le déploiement de la mission Mare Nostrum en automne dernier, cette opération est la 77ème. Celle-ci avait permis jusqu’ici de secourir plus de 10000 immigrés dont plus de 700 femmes et 1000 enfants. (Atlas Info)



Tags:
EuropeMigrant
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Faites du soutien de notre mission votre effort de Carême 2024.

Notre mission ? Offrir une lecture chrétienne de l’actualité et transmettre l’espérance du Christ sur le continent numérique.

Nous sommes les missionnaires du XXIème siècle : accompagnez-nous par vos dons !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts.

(avec déduction fiscale)
ASSISE-Ictus-x-Aleteia.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement