Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mardi 13 avril |
Sainte Ida de Louvain
home iconCulture
line break icon

Le pape François ouvre les jardins de Castel Gandolfo

Isabelle Cousturié - Publié le 03/03/14

Ce sont 55 hectares de nature et d’art, chargés d’histoire, qui sont ouverts au public depuis le 1er mars, pour la plus grande joie des touristes et pèlerins.

04/03/2014

« Le pape François ne pouvait faire un plus beau cadeau », déclare Le directeur des Musées du Vatican, Antonio Paolucci,  en annonçant l’ouverture des jardins de Castel Gandolfo au public. « Il fallait un homme comme François pour rendre ce rêve praticable et accessible à tous », a-t-il ajouté.

Pour la première fois en effet, depuis le 1er mars, les touristes ont accès aux jardins et villas de la résidence d’été des papes à Castel Gandolfo, un domaine de 55 hectares situé à une vingtaine de kilomètres au sud-est de Rome.

Cette décision vient du pape François qui a souhaité ouvrir au grand public ce magnifique domaine dont la construction du premier noyau remonte au pape Urbain VIII (1623-1644). Le domaine ne cessera de s’agrandir, rendu plus propice aux promenades, jusqu’à sa fermeture en 1870, comme toutes les autres résidences pontificales, suite à la prise de la ville de Rome par les troupes du roi Victor Emmanuel II. Et l’ouverture de la fameuse controverse politique (cf. question romaine) sur le rôle de Rome, siège du pouvoir temporel du pape mais aussi capitale du Royaume d’Italie.

La signature en 1929 des accords du Latran entre l’Etat italien et le Saint-Siège, marquée par la création de l'État de la Cité du Vatican, mettra  fin à cette querelle, et redonnera à Castel Gandolfo son rôle de résidence d'été. Le domaine abrite plusieurs villas comme la magnifique villa Barberini ou encore celle de l’empereur Domitien, dernier empereur de la dynastie des Flaviens, avec une vue imprenable sur le Lac d’Albano.

Les papes Pie XII et Paul VI y sont morts en 1958 et 1978.

C'est là que Benoît XVI s’est retiré après sa renonciation, le 28 février 2013, pour attendre l'élection de son successeur et que les travaux de son logement au monastère Mater Ecclesiae, dans les jardins du Vatican, soient finis (le 2 mai).

Pendant l'été 2013, ni le pape François ni Benoit XVI ne sont allés s’y reposer. Mais c’est là que le pape François a rendu visite à son prédécesseur, dix jours après son élection, le 23 mars 2013.

La décision d’ouvrir les jardins au public aurait été prise après la récente réunion du Conseil des cardinaux chargés d’aider le pape dans ses réformes (G8) qui s'est penché sur les questions financières du Vatican (17-19 février 2014).

Les visites, qui durent une heure et demie, ont lieu du lundi au samedi individuellement ou en groupe, mais toujours accompagné d’un guide. Les langues sont en italien et en anglais, avec la possibilité de demander aussi des visites en français, en espagnol ou en allemand sur réservations auprès des Musées du Vatican : visiteguidategruppi.musei@scv.va .

Pour le moment, précise l’agence Zenit, la visite n'est pas accessible aux personnes à mobilité réduite, et ne comprend pas celle de la ferme qui accueille différentes races d’animaux (des vaches, des poules, mais aussi un renard et des faucons…), qui pourraient souffrir du passage des groupes.


Sources : Radio Vatican – Zenit

Tags:
castelgandolfoPape François
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Camille Dalmas
Miséricorde divine : le livre qui a bouleversé le pape François
2
Mgr Benoist de Sinety
La leçon d’Istanbul : « Vous avez voulu la paix au prix du déshon...
3
Agnès Pinard Legry
Non-respect des mesures sanitaires : le diocèse de Paris ouvre un...
4
WEB2-CONVERSION-SYRIE-SAINT-CHARBEL-Nadine-Sayegh.jpg
Nadine Sayegh
Témoignages : ces musulmans syriens convertis au christianisme
5
Mathilde de Robien
La Trinité le dimanche, son ange gardien le mardi. Chaque jour de...
6
Mathilde de Robien
Confinement, épreuve, traumatisme… comment favoriser la résilienc...
7
Mathilde de Robien
Brésil : une statue du Christ plus haute que celle du Rédempteur
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement