Aleteia logoAleteia logoAleteia
Dimanche 04 décembre |
Sainte Barbe
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Analyse : le choix de Benoît XVI

9drbwb9qci6rua_j-s0dv2r3nfc7xwqkbpfouxi6w334c0rm6umzzahb6pysmqtjj3cytiqc8fyqyh81d_fmaomalk8.jpg

Frère Dwight Longenecker - publié le 03/03/14

Il y a un an, le 28 février dernier, le pape émérite Benoît renonçait à la Chaire de Pierre. Le voici maintenant sous les feux des projecteurs. Qu’est-ce que cela signifie ?

03/03/2014

Voici un an, nous avons vu un Benoît XVI, fragile et épuisé, monter dans un hélicoptère et s’envoler au-dessus des toits de Rome pour Castel Gandolfo. Quand les gardes suisses ont fermé les battants de la porte et que le pape Benoît, d’un geste de la main, a lancé « bonne nuit » depuis le balcon, beaucoup ont pensé qu’on ne le reverrait plus en public. Tandis que certains ont suggéré qu’il était atteint d’une maladie en phase terminale.

Peu de temps après, le nouveau pape lui rendait visite, puis finalement Benoît est retourné dans sa retraite monastique au Vatican. Ensuite, il a assisté à la bénédiction d’une nouvelle statue de l’archange saint Michel, a écrit une lettre à un scientifique athée en réponse à certaines questions, et ça été tout. Puis, le week-end dernier, juste un an après son abdication historique, voilà le pape Benoît de retour.

L’air reposé et heureux, le pape émérite a assisté au récent consistoire pour l’élévation des nouveaux cardinaux. La semaine suivante, il écrivait au site internet de Vatican Insider pour couper court aux rumeurs « tout simplement absurdes » selon lesquelles  il aurait été contraint de démissionner. Les  spéculations vont bon train quant à son éventuelle prochaine apparition, qui serait encore plus publique : il serait présent aux côtés du pape François à la cérémonie de canonisation,  le 27 avril,  des papes Jean-Paul II et Jean XXIII.

Que dire du nouveau rôle qui se dessine du pape émérite Benoît XVI? Au consistoire de samedi dernier, il est apparu alerte et fort pour un homme de quatre-vingt-six ans. Est-il vraiment et complètement retiré du monde dans le monastère Mater Dei, ou le Pape Benoît a-t-il recouvré  ce rôle de «second violon» qui a été le sien tout au long du pontificat de Jean-Paul II ? Au cours de ce pontificat, celui qui était alors le cardinal Ratzinger est demeuré un soutien effacé, mais puissant, du pape polonais, le pape « chouchou » des foules. Dans son rôle de préfet de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi, Joseph Ratzinger a apporté la précision théologique dont la papauté a besoin pour définir et défendre la foi.

Alors que le Pape Benoît ne joue pas ce rôle activement, il est très probable qu’il est un soutien intellectuel et spirituel pour le pape François. Le pape François est un outsider du Vatican;  le pape Benoît connaît le Vatican  de l’intérieur et de l’extérieur. Le pape François attire les foules; le pape Benoît a toujours semblé mal à l’aise et effacé avec les foules. Le Pape François est prêt à faire des déclarations prophétiques qui semblent parfois ambiguës sur le plan théologique; le pape François est précis et mesuré dans ses écrits. Benoît pourrait bien apporter équilibre et stabilité au brillant pontificat de son successeur, sans lui faire de l’ombre ni rivaliser avec lui.

Il y a un an, quand le pape Benoît a renoncé à sa charge, j’ai prédit qu’avec un nouveau pape, peut-être qu’émergerait un “”double pontificat””, dans lequel le Pape serait l’évangéliste mondial tandis que pape émérite serait présent comme mentor, guide et soutien, solide comme un roc.

Si c’est ce qui est en train de se faire, cela ne signifie pas que le pape Benoît jouera un rôle public. Dans une interview révélatrice accordée au Washington Post, son secrétaire Mgr Georg Gänswein a expliqué que si Benoît était présent au consistoire, c’était  en fait à l’invitation du pape François. « Le pape Benoît a réfléchi beaucoup, puis a fini par accepter», a affirmé Gänswein. "Mais cela ne signifie en aucun cas pas qu’il soit, pour ainsi dire, prêt revenir dans le jeu » et ne doit pas être pris comme un signe de sa réapparition dans la vie publique
 ».

L’influence du pape Benoît XVI est personnelle et intime. Alors qu’il n’envisage pas d’accroître son rôle public, son amitié avec le Pape François est intime et régulière. Mgr Gänswein a révélé que les deux hommes développent une relation toujours plus étroite et intime: « L’estime de Benoît XVI pour le pape François est très grande. Et elle a grandi progressivement grâce surtout  au courage du nouveau pape, semaine après semaine.Au début, certes, ils ne se connaissaient pas très bien. Mais ensuite, le pape François lui a téléphoné, lui a écrit, lui a rendu visite, lui a téléphoné à nouveau et l’a invité à des rencontres privées, de sorte que leur relation est devenue très personnelle et confidentielle ».

Cette relation fraternelle entre les deux papes est précisément ce dont on a besoin à l’heure où la papauté s’étend.  La papauté de François s’étendant mondialement, d’une manière que même Jean-Paul II n’avait pas atteinte, le Pape pourra compter sur la stabilité et la continuité d’un pape Benoît XVI, à l’arrière-plan, pour bénéficier de conseils avisés et expérimentés.

Avec les deux papes, nous voyons une heureuse alliance entre l’équilibre, la stabilité de Benoît et la qualité  prophétique, charismatique de François. De même que leurs deux saints ont équilibré le message historique de l’Evangile, ainsi  les deux papes conjuguent à la fois l’équilibre et un zèle ardent pour la Nouvelle évangélisation.

P. Dwight Longenecker est l’auteur de The Romance of Religion: Fighting for Goodness, Truth and Beauty. Visiter son blog, écoutez son show à la radio, souscrivez à sa newsletter et contactez-le sur dwightlongenecker.com.

Article traduit de l’édition anglophone d’Aleteia par Elisabeth de Lavigne

Tags:
Pape Benoît XVIrenonciation
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

L’évangélisation de l’univers Internet est le défi crucial de l’annonce de l’Évangile en notre temps. Et voici que Aleteia - de loin le premier site Internet catholique au monde -, voici que, Dieu aidant, Aleteia excelle à remplir cette mission. Mais, problème, seuls 2% de ses lecteurs fidèles donnent au moment de la quête…

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Le coin prière
La fête du jour








Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement