Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Commencez la journée de la meilleure des manières : recevez la newsletter d'Aleteia
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Angleterre : bientôt, le divorce devra être prévu avant le mariage

aleteiaar
Partager

Outre-Manche, on n'arrête pas le progrès : il faudra peut-être bientôt prévoir les conditions de son divorce avant même de se marier.

Qui a dit que le mariage était indissoluble ? En Grande-Bretagne, apparemment, la confiance règne.  La commission de lois chargée de proposer des réformes au gouvernement britannique a préconisé que les couples soient obligés de convenir des termes de leur divorce avant de se marier.

A l'heure actuelle, les couples peuvent choisir, s'ils le désirent, de conclure un contrat pré-nuptial définissant les termes d'un éventuel divorce.  La commission des lois propose tout bonnement que cela devienne une obligation, afin de "rendre beaucoup plus prévisibles les conséquences financières d'une séparation".

" Nous pensons que les couples mariés et les partenaires civils devraient pouvoir décider de leurs propres dispositions financières (en cas de divorce), sans se soustraire à leurs responsabilités financières vis-à-vis de leur partenaire ou de leurs enfants ", a expliqué Elizabeth Cooke, en charge de la commission des lois pour l'Angleterre et le Pays de Galles.
" Les mesures que nous recommandons aideraient les couples à bien comprendre leurs responsabilités financières et, si nécessaire, à parvenir à leur indépendance financière."

Un tel contrat pourrait bel et bien réduire les conflits et les coûts engendrés par un divorce, mais il obligerait aussi les couples à partir du principe que leur liaison finira par échouer. Commencer sa vie à deux par un constat d'échec potentiel devant le notaire… Une drôle de preuve de confiance dans l'amour et dans l'avenir.

 

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]