Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Dimanche 17 janvier |
Saint Antoine le Grand
home iconActualités
line break icon

Les atrocités en Corée du Nord : un cas « sans équivalent dans le monde actuel ! »

La rédaction d'Aleteia - Publié le 21/02/14

Après la publication du rapport terrifiant des enquêteurs de l’ONU sur la situation des droits de l’homme dans le pays, Aleteia propose un état des lieux

21/02/2014

Les atrocités perpétrées par le régime de Kim Jong-Un indignent l’ensemble de la communauté internationale. Après la parution, le 17 février, du rapport de l’ONU  sur la situation des droits de l’homme en Corée du Nord, les différentes organisations internationales de défense des droits de l’homme espèrent que le dictateur pourra être jugé en tant que responsable de crimes contre l’humanité. Mais la Chine va certainement s’y opposer.

Giorgio Cuscito, expert en géopolitique chinoise et contributeur pour la revue italienne Limes (spécialisée en géopolitique), a réagi au micro d’Aleteia après la publication du rapport des Nations unies.

Quel rôle a joué la Chine en tant que médiateur entre l’Occident et la Corée du Nord?

La Chine est sans doute l’alliée la plus importante de la Corée du Nord, elle est son principal défenseur face aux critiques émanant de la communauté internationale. Ce fut le cas l’an dernier, quand les tensions entre la Corée du Nord et la Corée du Sud se sont intensifiées suite à une série de tests nucléaires effectués par le régime de Pyongyang. Et à présent Pékin prend sa défense face au rapport publié par les Nations unies sur la situation des droits de l’homme en Corée du Nord.
Selon ce qu’affirme le rapport des Nations unies, la Corée s’est rendue coupable d’une série de crimes contre l’humanité, bien qu’à cet égard la commission n’a pu le vérifier directement, l’accès au pays lui ayant été interdit. Le rapport se base par conséquent sur une série de témoignages anonymes pour éviter d’éventuelles rétorsions.

La commission a demandé la saisie de la Cour Pénale Internationale afin que Kim Jong Un soit jugé en tant que responsable direct des actes perpétrés, mais la Cour est en charge des crimes contre l’humanité lorsqu’ils concernent les pays signataires du Statut, à moins que les Nations unies et notamment le Conseil de Sécurité, ne s’adressent directement au tribunal, mais pour ce faire il faut que le Conseil de Sécurité vote cette décision à l’unanimité.
C’est en cela que le rôle de la Chine est déterminant. Il est clair que la Chine redoute d’être impliquée puisque le rapport affirme que la République Populaire a refusé d’aider la commission durant ses travaux en ne leur permettant pas de consulter des experts chinois sur la question de la Corée du Nord. 

Est-il réaliste de penser que la Chine votera contre son alliée au Conseil de Sécurité de l’ONU?

C’est totalement improbable. L’alliance avec la Corée du Nord est importante face aux Etats-Unis, étant donné que Washington est l’alliée de la Corée du Sud, qui est le siège de nombreuses bases militaires américaines. Pyongyang maintient les Américains bien loin des frontières chinoises, ce qui justifie ce soutien.

Est-ce que Pékin peut d’une quelconque façon peser sur la Corée par rapport à la situation des droits de l’homme sur son territoire?

Absolument. Pékin peut demander à Pyongyang d’améliorer les conditions internes, afin d’éviter des procès internationaux. Elle peut convaincre la Corée du Nord d’assouplir la condition des détenus et plus généralement la condition de ses citoyens. La Chine est du reste déjà intervenue pendant la dernière crise entre les deux Corée afin de pousser Pyongyang et son jeune leader Kim Jong Un à trouver un compromis raisonnable. Ne serait-ce que parce qu’il n’est pas avantageux non plus pour Pékin d’avoir un allié qui créé autant de problèmes sur le plan international.

Quelles conséquences pourraient avoir le rapport de la commission de l’ONU sur les futurs équilibres géopolitiques ?

Très certainement une intensification de la pression envers

  • 1
  • 2
  • 3
Tags:
coree du nordkim jong un
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Agnès Pinard Legry
Marlène Schiappa : des propos qui font bondir
WOMAN,PRAYING,PRAYER
Claire Guigou
Six clés pour comprendre l'ouverture aux femm...
FIV
Agnès Pinard Legry
Bioéthique : les évêques invitent à quatre ve...
Rachel Molinatti
La vidéo de ce couple d'octogénaires va faire...
COUPLE, LOVE, SMILE
Edifa
Comment faire renaître la flamme de l’amour d...
D'CRUZ FAMILY
Cerith Gardiner
Ensemble, ils ont 1.042 ans : le secret de la...
Rachel Molinatti
Neige à Madrid : il sculpte un immense Christ...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement