Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Lundi 02 août |
Saint Alphonse-Marie de Liguori
home iconÉglise
line break icon

Moines de Tibhirine : le dernier survivant souffle ses 90 bougies

Bruno ROTIVAL/CIRIC

Isabelle Cousturié - Publié le 17/02/14

« Ne me prenez surtout pas pour un saint », déclare Frère Jean-Pierre Schumacher au Progrès de Lyon. 18 ans après l’assassinat de ses frères moines, son émotion reste entière.

17/02/2014

Frère Jean-Pierre SCHUMACHER est le dernier survivant des moines de Tibhirine (Algérie), dont sept avaient été enlevés et tués en 1996.

Samedi dernier, 15 février, il a fêté ses 90 ans. Le Progrès a pu le joindre au téléphone de façon très exceptionnelle durant quelques minutes : « J’ai reçu depuis hier (vendredi), beaucoup d’appels, de lettres et d’e-mails pour me souhaiter un bon anniversaire. Je suis très ému et touché, en particulier par une lettre du cardinal Barbarin : de voir qu’il connaît bien notre histoire, cela m’a fait plaisir», a-t-il déclaré à nos confrères de Lyon. »

Lire la suite : ICI

Frère Jean-Pierre était portier de nuit au monastère de Tibhirine, non loin d’Alger. C’est lui qui, en fin d'après-midi du 26 mars 1996, avait verrouillé les portes qui ne devaient être réouvertes qu’à 7h30 le lendemain. Il est 1h15 du matin quand il est tiré de son sommeil par une discussion en arabe dans l’enceinte du monastère. Il reconnaît aussi la voix de Dom Christian le prieur qui parle couramment l’arabe. Lorsque le calme est revenu, frère Amédée (décédé en juillet 2008) sort de sa chambre et retrouve Jean-Pierre à la porterie. Hébétés. Ils ne sont plus que tous les deux. Les sept autres moines ont été enlevés par des islamistes. (cf. Janine Tissot)

A l’annonce de l'assassinat des sept frères, le 26 mai 1996, Frère Jean-Pierre devient successeur de Christian de Chergé, jusqu’en 1999, terme de son mandat, ayant atteint l’âge limite de 75 ans. Il est au monastère Notre-Dame de l’Atlas au Maroc.

Seules les têtes des religieux ont été retrouvées, au bord d'une route de montagne. Les corps n’ont jamais été retrouvés, laissant songer que l’on avait tenté de dissimuler les circonstances de leur mort. Le juge antiterroriste Marc Trévidic s’est rendu à Alger en novembre dernier pour une réunion préparatoire à une nouvelle enquête sur leur mort entourée encore de nombreuses zones d’ombre. (cf. Aleteia)

Sources: Le Progrès – Janine Tissot

Tags:
Moines de Tibhirine
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
HIDILYN DIAZ
La rédaction d'Aleteia
Jeux Olympiques : la médaille miraculeuse sur le podium !
2
Lauriane Vofo Kana
Un livre pour garder l’espérance en temps de covid se hisse...
3
Jeanne et Jean Bodet - Bébé Cotignac
Lauriane Vofo Kana
Meurtris par quatre fausses couches, ils accueillent leur « bébé ...
4
C8 Messe 15 août
La rédaction d'Aleteia
La diffusion de la messe du 15 août sur C8 fait réagir
5
MARIAGE
Timothée Dhellemmes
Pass sanitaire : quelles sont les règles pour les mariages ?
6
Martin Steffens
Martin Steffens : « Le pass sanitaire est une défaite de la moral...
7
Louis Manaranche
« Traditionis Custodes » : un appel à l’unification liturgique
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement