Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Démarrez la journée avec la newsletter d'Aleteia
Je m'abonne gratuitement !

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Turquie : La basilique Sainte-Sophie de nouveau mosquée … info ou intox ?

@DR
Ancienne basilique Sainte-Sophie à Istanbul
Partager

Aide à l’Eglise en Détresse pose la question au grand chercheur dominicain Alberto Fabio Ambrosio.

03/12/2013

Depuis quelques jours, la polémique sur la destinée de l’ancienne  basilique Sainte-Sophie à Istanbul, la plus célèbre des églises byzantines du monde, fait couler beaucoup d’encre : érigée en 532, la basilique de Sainte-Sophie avait été transformée en mosquée en 1453, puis en 1935, Mustafa Kemal Atatürk, fondateur et premier président de la République de Turquie, a converti l’édifice en musée.
 
Or, des groupes musulmans conservateurs, appuyés par les dirigeants turcs, voudraient la retransformer en mosquée.
 
Le mois dernier, rapporte Radio Vatican, à l’occasion de la fête de l’Aïd, l’imam de Sultahamet, avait demandé au gouvernement de faire revenir Sainte-Sophie au culte musulman, suivi il y a quelques jours par le vice-premier ministre turc Bülent Arinç, qui a relancé le débat en qualifiant la basilique de « mosquée Sainte-Sophie ».
 
Dans un récent entretien accordé à l’Aide à l’Église en détresse (AED), le Père Alberto Fabio Ambrosio, dominicain , installé à Istanbul depuis 10 ans, commente les rumeurs de cette éventuelle reconversion de la basilique :
 
« Nous sommes à la veille des élections et la reconversion de Sainte-Sophie est un thème qui intéresse beaucoup une certaine frange de la population. Toutefois, il est inconcevable qu’elle soit convertie en mosquée, même si certains édifices sécularisés de la République turque l’ont aussi été alors qu’ils semblaient jusque-là intouchables », explique-t-il.
 
Selon le père dominicain, considéré comme l’un des principaux chercheurs chrétiens experts de l’islam mystique, des rumeurs courent que le vice-président Arınç serait à « deux pas de démissionner de sa fonction  et voudrait fonder un nouveau parti politique… À travers ses déclarations, il espère avoir du succès auprès des électeurs religieux ou nationalistes. ».
 
La reconversion de la basilique en mosquée n’est donc pour le père Ambrosio, peut-être qu’un thème électoral, même si deux églises à Trébizonde et à Nicée ont déjà été reconverties en lieux de culte islamiques.
 
Il ajoute : « Sainte-Sophie d’Istanbul est un musée visité chaque année par des millions de touristes. Elle a une haute valeur symbolique, ce dont on veut profiter. Sans aucun doute, ce projet fait scandale, mais nous ne devons pas oublier qu’au cours des derniers mois, la police a fréquemment arrêté des journalistes ici en Turquie. Et après les protestations dans le parc Gezi, on a adopté des lois autorisant la police à arrêter des personnes seulement parce qu’elles se tiennent à proximité d’une manifestation. »
 
Le débat autour de Sainte-Sophie s’inscrit dans le cadre de toute une série de mesures prises par le gouvernement turc et que beaucoup de gens considèrent comme « tournant islamiste » du Premier ministre Erdoğan.
 
Pour en savoir plus se diriger vers le site de l’AED : http://www.aed-france.org/actualite/turquie-la-basilique-sainte-sophie-en-mosquee-propagande-electorale/
 
I.C

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]