Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Lundi 18 octobre |
Saint Luc
Aleteia logo
home iconActualités
line break icon

La fidélité conjugale, c’est pleinement humain ! *

aleteia - Publié le 16/10/13

La discipline du mariage et du divorce reflètent ainsi la réflexion juridique récente, de matrice libérale, qui tend à réduire le mariage à un contrat, à la simple union volontaire de deux personnes qui désirent se marier et qui durera juste le temps que celles-ci désirent être mariées.

Ainsi, quand les juristes parlent de “privatisation du mariage”, le terme privatiser peut vraiment faire référence à sa propre origine étymologique, comme priver : vider de quelque chose une réalité qui était porteuse de caractéristiques et de qualités intrinsèques, qu’à présent elle ne possède plus.

Pourtant, si la fidélité a toujours été l’instrument choisi par le droit pour garantir l’exclusivité de la relation d’amour et la stabilité de la famille qui peut en dériver, il y a certainement une bonne raison à cela. Au fond le droit sert à garantir la sécurité de la coexistence, la certitude et la justice dans les rapports humains, surtout dans ces rapports – desquels peuvent naître de nouveaux individus- que le droit reconnaît à travers le mariage et la famille.

La fidélité et le bonheur

Quelle est donc la portée anthropologique de la fidélité ? Pourquoi le droit la considère-t-il comme un devoir, même fragile aujourd’hui ?

Dans la théologie chrétienne, la fidélité de Dieu le Père à sa promesse de salut pour ses fils est l’expression maximale de Son amour pour nous, un amour fort, durable, définitif, qui s’offre en don et ne demande qu’à être accueilli, et non pas mérité. Mais pour la modernité, au contraire, la fidélité semble liée au fait que celui qu’on aime doit mériter cet amour. Par conséquent, quand il se comporte de manière à ne plus le mériter, le lien de fidélité est dissout.

Pourtant la fidélité comme valeur humaine peut être vraiment comprise à partir du moment où on la considère comme une vertu morale dans l’amour et, en particulier, dans l’amour conjugal indissoluble, dans lequel celle-ci est nécessairement liée à la dimension du temps. Le temps comme la durée de toute la vie, qui donne ainsi à la personne la possibilité d’accomplir et de réaliser son projet de bonheur au cours de l’existence.

Pour comprendre cet aspect extraordinaire de l’amour conjugal fidèle et indissoluble, il est nécessaire de s’arrêter un moment pour réfléchir à comment naît et se consolide l’amour entre deux êtres humains.

Tomber amoureux et vouloir aimer

Comme le raconte depuis toujours la littérature romantique, c’est un fait indéniable que l’amour vrai conduit l’amant à ne désirer seulement que l’être aimé d’une manière exclusive et définitive. Il n’y a pas d’amoureux qui ne se jurent un amour éternel.
Mais entre être amoureux et aimer fidèlement il y a certains passages que les amants doivent accomplir pour arriver à s’offrir eux-mêmes dans une sphère beaucoup plus grande qu’eux, une atmosphère dans laquelle leur amour réciproque puisse respirer et vivre, en se nourrissant de la liberté réciproque et de la volonté d’être fidèles à cet amour pour toujours.

De cela on peut dire que l’image employée par K. Wojtyla dans la pièce de théâtre La boutique de l’orfèvre est extraordinaire : les anneaux nuptiaux, symbole non seulement de l’amour, mais aussi de la fidélité, sont forgés par l’Orfèvre (Dieu) ; en ce sens, ils ne représentent pas seulement la décision des époux de rester ensemble, mais leur amour est durable et fidele parce qu’il est soutenu par l’amour de Dieu. Leur amour et leur fidélité sont forgés et protégés par Lui, ils transcendent les époux eux-mêmes. Ce n’est pas par hasard, comme nous l’a rappelé récemment aussi le Pape François dans la Lumen Fidei

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
Tags:
divorcefideliteMariage
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Mathilde de Robien
Sept idées reçues sur la chasteté
2
Mathilde de Robien
Les questions à se poser pour savoir si on aime vraiment
3
Frankie & Royce wedding
Lauriane Vofo Kana
77 ans après, elle renouvelle ses vœux de mariage… avec une robe ...
4
Agnès Pinard Legry
Le miracle qui va faire de Jean Paul Ier un bienheureux
5
Bracelet Marie-Antoinette
Marzena Devoud
L’émouvante histoire du bracelet de Marie-Antoinette
6
Pope Francis - speech
I.Media
Le pape François plaide pour l’inculturation de l’Évangile
7
Mathilde de Robien
La pyramide de la patience ou les étapes de la relation amoureuse
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement