Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Saint Jean Bosco visite enfin la Terre Sainte

Picasa 3.0
Partager

Il n’avait pu le faire de son vivant, mais ses reliques sont arrivées à Jérusalem. Grande première saluée comme un don pour tout le Proche-Orient en ces heures de crise profonde.

Il se l’était promis mais jamais il n’avait pu se rendre en Terre Sainte de son vivant.

Maintenant, don Bosco, prêtre, éducateur des jeunes, fondateur des salésiens, tient sa promesse mais par l’intermédiaire de ses reliques arrivées Jérusalem, mardi 10 septembre, pour un périple de 10 jours sur la terre de Jésus-Christ.
 
Le reliquaire de Saint Jean Bosco, le grand saint du Nord de l’Italie, a franchi le seuil de la porte de Jaffa, accueilli par une foule de fidèles et de hauts représentants de l’Eglise catholique dont Mgr Guiseppe Lazzarotto, nonce et délégué apostolique, Mgr Shomali, vicaire patriarcal à Jérusalem, Mgr Sabbah, patriarche émérite, Mgr Marcuzzo,  vicaire patriarcal à Nazareth, et par des représentants ou chefs d’autres Eglises chrétiennes de Jérusalem.
 
C’est la troisième fois que le Patriarcat accueille les reliques d’un saint, après Mar Saba en mars 1965 (les reliques, gardées à Venise, avaient été rendues par Paul VI aux moines melchites) et Sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus en 2011.  Après un fondateur de monastère et une jeune carmélite patronne des missionnaires, c’est au tour d’un éducateur de venir visiter les chrétiens de Terre Sainte. Puisse-t-il par son exemple encourager les jeunes et ceux qui les éduquent à promouvoir la paix.
 
« Maintenant que, tout le Moyen-Orient – la Terre Sainte, l’Egypte, l’Irak et la Syrie, pays dans lesquels œuvrent également de nombreux salésiens, fils de Don Bosco – traverse une situation dramatique jamais vue auparavant, nous avons besoin de lui et de tous les saints », a confié Mgr Shomali à l’agence  Fides. «  Nous demandons à tous leur intercession fervente. Plus ils sont forts, comme Don Bosco, et plus nous avons recours à eux ».
 
Les reliques du saint feront étape dans de nombreuses églises de Bethléem, Beit Jala, Nazareth, Haïfa, Beit Jemal et Jaffa, pour revenir ensuite à Jérusalem.
 
Tous les détails sur le site du Patriarcat Latin de Jérusalem : ICI
 
 

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]