Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Bioéthique : le Japon mise sur les cellules souches adultes… lui !

© DR
Partager

Trois jours après la légalisation de la recherche sur l’embryon en France, le Japon lance les premiers essais cliniques prometteurs au moyen des cellules souches adultes.

Ironie du calendrier… Trois jours après la légalisation à la sauvette de la recherche sur l’embryon en France, le Japon vient de prendre une toute autre direction en lançant officiellement les premiers essais cliniques au monde réalisés grâce à des cellules souches pluripotentes induites (cellules IPS) (1).
 
C’est le ministère de la Santé du pays qui vient de donner son feu vert à un projet d’essais déjà validé par une commission d’experts mandatés par  le gouvernement. Le programme vise à traiter une des formes de la maladie oculaire appelée dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA), qui est la première cause de cécité des plus de 55 ans dans les pays industrialisés.
 
Dans le pays du professeur Shinya Yamanaka (2), prix Nobel de médecine pour avoir découvert comment fabriquer une cellule indifférenciée, ou cellule souche à partir d’une cellule adulte différenciée, les travaux sur les cellules iPS sont devenus une priorité de recherche. L’Etat a décidé de leur allouer des financements importants, considérant qu’il s’agit d’un domaine extrêmement prometteur dans lequel les Nippons devraient prendre une longueur d’avance.
 
Pour en revenir à la France, « l’Eglise catholique ne désarme pas », écrit le Figaro (3), qui rapporte que « Mgr Bernard Podvin, porte-parole de la Conférence des évêques de France, a regretté, mercredi, que ce thème n'ait «pas fait l'objet d'états généraux, comme cela avait été prévu il y a deux ans».
 
L’épiscopat s’étonne du peu d’intérêt de la France pour les « vertus thérapeutiques très prometteuses» des cellules IPS. Et le quotidien de faire un lien avec l’encouragement du pape François adressé le 16 juillet aux fidèles d'Irlande, du pays de Galles, d'Écosse et d'Angleterre à « prier pour que la vie humaine reçoive la protection qui lui est due» : « Même si elles n'y font pas directement référence, ces déclarations prennent un écho tout particulier au lendemain du vote de la loi française. »
 
Pendant ce temps, l’initiative « Un de nous » (4), pour appeler à la protection de l’embryon, a atteint 75235 signatures en France et 802408 en Europe.
 
(1)   http://www.ouest-france.fr/ofdernmin_-Japon.-Feu-vert-pour-premiers-essais-cliniques-avec-cellules-souches_6346-2213406-fils-tous_filDMA.Htm
(2)   http://www.lemonde.fr/sciences/article/2012/10/08/shinya-yamanaka-pere-des-cellules-ips_1771807_1650684.html
(3)   http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2013/07/17/01016-20130717ARTFIG00453-recherches-sur-l-embryon-l-eglise-catholique-ne-desarme-pas.php
(4)   www.undenous.fr

 

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]