Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Abonnez-vous à notre newsletter

Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Aleteia

Manif pour Tous : le premier prisonnier

© MEHDI FEDOUACH / AFP
Partager

Nicolas B. a été incarcéré le 19 juin après son arrestation dans le cadre de la contestation au mariage homosexuel. Soutiens et protestations s'organisent .

C’est le premier prisonnier de la « Manif pour Tous ». Nicolas B., 23 ans, a été incarcéré le 19 juin à Fleury-Mérogis, après avoir été condamné dans l’après-midi à deux mois de prison ferme, avec mandat de dépôt, par le tribunal correctionnel de Paris.
 
Qu’a fait le jeune homme ? Après avoir pris part à la manifestation organisée le 16 juin devant les locaux de M 6, où François Hollande participait à l’émission Capital, « il a ensuite décidé d'aller sur les Champs-Élysées avec des amis. «Ils se sont fait courser par cinq ou six flics avec une violence extraordinaire, qui criaient “Interpellation! ” comme si les jeunes étaient en train de braquer une banque!» raconte Albert, qui a filmé la scène avec son téléphone depuis le trottoir d'en face. » (1) Le jeune homme s’est réfugié dans un restaurant dans lequel il a finalement été arrêté. « Nicolas a refusé de se livrer à un prélèvement de ses empreintes ou à un prélèvement ADN. Lors d'une audience en comparution immédiate, il a donc été condamné pour « rébellion et refus de prélèvement » à quatre mois de prison, dont deux ferme, avec mandat de dépôt et 1000 euros d'amende. »
 
Une nouvelle fois, les réseaux sociaux ont été très réactifs : « L’annonce de la peine, suivie de celle de l’incarcération du jeune homme, a suscité la colère des partisans de la « manif pour tous ». Sous le hashtag « #nicolas », les termes de « dictature socialiste » et de « prisonnier politique » ont fusé sur Twitter. » (3) Dans la foulée, une pétition de soutien au jeune prisonnier a été mise en place (4) Une cagnotte en ligne a même été organisée.
 
Dans un communiqué publié dès le lendemain de la condamnation de Nicolas  B. (5), la Manif pour tous s’est dite « profondément heurtée et choquée de la condamnation » , dénonçant « une nouvelle fois le deux poids-deux mesures. » : « Alors même que l'agresseur qui avait menacé une Mère Veilleuse d'un couteau de cuisine, il y a 48h à Lille, a été libéré à l'issue d'une garde à vue, force est de constater que les opposants au mariage gay sont traités de manière clairement "particulière". » Le collectif « propose bien entendu de constituer un Collectif d'avocats pour défendre Nicolas B. D'une manière plus générale, les avocats de La Manif Pour Tous mettent en place diverses actions juridiques, ainsi qu'européennes et auprès de l'ONU. »
 
Un deux-poids deux mesures aussi relevé par Laurent Dandrieu sur son compte Twitter, qui relève la condamnation, la veille, à cent jours-amende d’une militante « anti-fasciste » pour les mêmes faits (refus de se soumettre à un test ADN). (6)
Sur la  Toile, les opposants à la Loi Taubira dénoncent, après la répression policière, la répression judiciaire, comme l’abbé de Tanouarn, prêtre de l’Institut du bon pasteur et blogueur : « Nous sommes devant un gouvernement terroriste, au sens précis où il utilise la terreur des gardes à vue abusives d'abord, le tabassage et des condamnations  à la prison ferme (m'est avis que cela ne fait que commencer) ensuite, pour éviter le débat public (et éventuellement le referendum) sur la question du mariage homosexuel. » (7)
 
Alors que le premier prisonnier de la Manif  pour tous vient de passer sa première nuit en prison, les rassemblements de soutien s’organisent. Les Veilleurs de Versailles se sont donné rendez-vous jeudi à 21h30 devant la cathédrale pour soutenir Nicolas. Tandis qu’Albéric Dumont a annoncé sur Twitter : « La #ManifPourTous appelle à un rassemblement de soutien à #Nicolas et accueil de F. Hollande vendredi 18h à Sciences Po (rue St Guillaume) ! »
 
 
(1)   http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2013/06/19/01016-20130619ARTFIG00658-le-premier-prisonnier-de-la-manif-pour-tous.php
(2)   http://www.ladepeche.fr/article/2013/06/20/1654445-paris-opposant-mariage-gay-condamne-deux-mois-ferme.html
(3)   http://www.soutien-nicolas.com/
(4)   http://www.leetchi.com/fr/Cagnotte/199582/d2878fc8
(5)   http://www.lamanifpourtous.fr/fr/toutes-les-actualites/646-condamnation-disproportionnee-de-nicolas-b
(6)   http://www.lanouvellerepublique.fr/Indre-et-Loire/Actualite/Faits-divers-justice/n/Contenus/Articles/2013/06/18/Elle-refuse-le-test-ADN-100-jours-amende-a-10-1513486

(7)   http://ab2t.blogspot.fr/2013/06/et-maintenant-la-prison.html

 

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]