Aleteia logoAleteia logoAleteia
Jeudi 13 juin |
Saint Antoine de Padoue
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Veilleurs : sept principes d’une contestation non-violente

veilleurs juin

© Pascal FAYOLLE / SIPA

Sophie le Pivain - Voir ci-dessous - publié le 16/06/13

La « charte » des veilleurs, publiée le 11 juin, est la preuve d’une structuration du mouvement, qui prospère toujours dans toute la France.

Non-violence, Culture, Lumière, Espérance, Ouverture, Générosité, Engagement. Voilà les sept « fondements et principes » que se sont donnés les Veilleurs, qui manifestent en silence contre la loi Taubira. Selon l’usage du mouvement né il y a maintenant plus de deux mois, c’est sur les réseaux sociaux que cette « charte » a circulé comme une trainée de poudre.

Morceaux choisis :

« Chaque Veilleur  s’engage à s’asseoir pacifiquement pendant la veillée, à ne jamais répondre aux provocations et à ne jamais faire usage de la force. La vocation des Veilleurs est de désarmer la violence pour être au service du bien commun ».

« Les Veilleurs ont choisi d’honorer la personne humaine dans toutes ses dimensions «(corps, cœur, âme et esprit) par la médiation de la culture, de la philosophie et des arts afin de retrouver le sens de l’homme, de la justice et de la vérité »

« Veiller, c’est commencer à changer sa vie et espérer ainsi faire changer la société »

« Toutes les personnes, quelles que soient leurs opinions politiques et leurs convictions religieuses  sont les bienvenues aux veillées. Pour autant, les Veilleurs entendent susciter une révolution intérieure et spirituelle, c’est-à-dire réaffirmer la grandeur de l’esprit de l’homme et l’inaliénabilité de sa liberté de conscience. »

« Le mouvement entend inciter chaque Veilleur à s’engager au sein de la vie politique, associative, éducative, syndicale, écologique, économique et culturelle de  son pays afin de promouvoir au sein des structures existantes quelques qu’elles soient le sens de la vie et de la dignité humaine ».

A Paris, les Veilleurs entreprennent désormais des veillées itinérantes (1) ; ils sont escortés dans le silence et les chants par des CRS désormais habitués. La  dernière d’entre elles les a menés au pied de la cathédrale Notre-Dame le 12 juin.

Dans certaines villes les Veilleurs ont affaire à des militants de la cause gay, comme à Montpellier, où ceux-ci sont particulièrement véhéments depuis le premier mariage homosexuel célébré fin mai en grande pompe médiatique. Mêmes désagréments à Angers, où les veilleurs étaient 300 sur la  place du Ralliement.

Quoi qu’il en soit, deux mois après avoir émergé spontanément, le Mouvement ne faiblit pas, et a désormais dépassé les 150 villes, en France (1) et à l’étranger (2)


(1)   http://www.youtube.com/watch?v=VBFSfzSdK8c&feature=youtu.be
(2)  


(3)   http://www.my-angers.info/06/13/veilleurs-ou-reveilleurs-ils-etaient-pres-de-300-ce-soir-a-angers-photo/26812
(4)   https://maps.google.com/maps/ms?msid=217516395962507807148.0004db0a11b088ab68546&msa=0
(5)   https://maps.google.com/maps/ms?msid=217516395962507807148.0004dc96171a3e9a1b03e&msa=0

Tags:
Homosexualité
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-exister-NONPOP.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement