Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mardi 05 mars |
Sainte Olive
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Objection de conscience au mariage gay : soutien massif au maire d’Arcangues

maire registre

© Marie DOCHER / CIRIC

Sophie le Pivain - Voir ci-dessous - publié le 11/06/13

Jean-Michel Colo, premier édile confronté à une demande de mariage homosexuel qu’il refuse de célébrer, avec tout son conseil municipal, reçoit de nombreux messages de soutien.

Sans donateurs, l’avenir d'Aleteia s’écrit en pointillé.
Pour qu'Aleteia reste gratuit et pour faire rayonner l’espérance qui est en vous,
faites un don à Aleteia !

JE FAIS UN DON

(avec déduction fiscale)

Il ne lâchera pas, malgré les sanctions encourues. Jean-Michel Colo, maire d’Arcangues (Pyrénées-Atlantiques)  désormais emblématique de la résistance des édiles à la loi Taubira, est sous les feux des projecteurs, mais ne se démonte pas devant la presse. « J’irai jusqu'à la potence! » s’exclame-t-il dans une interview au Figaro (1), refusant d’appliquer « une loi illégitime », alors que de leur côté, les candidats au mariage entendent aller jusqu’au procès.

En quelques jours, Jean-Michel Colo avait déjà reçu plus de 1500 messages de soutien.

Les Maires pour l’Enfance, un collectif monté en opposition à la légalisation du mariage homosexuel ont quant à eux, publié un communiqué (2) dans lequel ils rappellent que l’objection de conscience « est consubstantielle à la démocratie ». Ils assurent respecter « bien évidemment les maires qui célébreront des mariages entre personnes de même sexe mais ce respect doit être mutuel ».

Ils appellent donc les autorités politiques à rechercher des solutions pacifiques, et invitent « notamment les personnes homosexuelles qui souhaitent se marier à respecter la liberté de conscience des officiers d’état civil, en se rendant, dans le cas où aucun élu de leur commune de résidence ne pourrait les marier, dans une des autres communes permises par la loi Taubira ». Sans oublier, au passage, de demander au président de la République « de tenir sa parole sur la liberté de conscience ».

Au Figaro, son porte-parole, Franck Meyer, dit prévoir que «cette situation va bientôt se décliner au pluriel» et annonce que son association travaille à «un vade mecum» qui sera envoyé prochainement aux maires.

Autre soutien, l’évêque de Bayonne. Sur son compte Twitter, Mgr Marc Aillet a écrit le 9 juin un message explicite : « Saluons le courage des #élus qui revendiquent le droit à l'objection de conscience #arcangues#mariagepourtous »


(1)   http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2013/06/10/01016-20130610ARTFIG00566-mariage-gayle-maire-d-arcangues-ne-craint-pas-la-prison.php
(2)   http://www.mairespourlenfance.fr/le-collectif-des-maires-pour-lenfance-soutient-le-maire-darcangues-et-appelle-au-respect-par-tous-de-la-liberte-de-conscience-y-compris-par-les-personnes-homosexuelles-qui-peuvent-se-rendre-dans-un

Tags:
Homosexualitéobjection de conscience
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Faites du soutien de notre mission votre effort de Carême 2024.

Notre mission ? Offrir une lecture chrétienne de l’actualité et transmettre l’espérance du Christ sur le continent numérique.

Nous sommes les missionnaires du XXIème siècle : accompagnez-nous par vos dons !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts.

(avec déduction fiscale)
ASSISE-Ictus-x-Aleteia.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement