Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Samedi 28 novembre |
Sainte Catherine Labouré
home iconPolitique
line break icon

Gender : le Parlement recule une deuxième fois

© Jacques DEMARTHON / AFP

Sophie le Pivain - Voir ci-dessous - Publié le 06/06/13

Un nouvel amendement préconisant d’enseigner « l’égalité de genre à l’école » a été abandonné.

C’est une victoire pour les défenseurs de la famille et de l’altérité : l’Assemblée Nationale a renoncé le 4 juin à faire référence à la très controversée « égalité de genre » (1) dans le cadre de la loi sur la refondation de l’école. La formule selon laquelle l'école « assure les condi­tions à l'égalité de genre » intro­duite en pre­mière lec­ture à l’Assemblée en mars avait déjà été abandonnée au Sénat qui lui avait préféré « l'acquisition et la com­pré­hen­sion de "l'égalité entre les femmes et les hommes ».

C’est la dépu­tée écolo­giste Barbara Pompili qui avait remis le sujet sur la table, mais qui l’a elle-même retiré, déclarant vouloir éviter » que le débat soit ins­tru­men­ta­lisé » par les adver­saires de la théo­rie du genre. Le texte se contentera donc d’en appeler à un enseignement qui soutienne « l'égalité entre les femmes et les hommes »

Selon Alliance Vita, c’est le ministre de l’EducationVincent Peillon qui a obtenu le retrait de l’amendement (2). L’association se félicite de ce qu’elle considère comme une « première prise en compte par le pouvoir en place du mouvement protestataire contre la loi Taubira. Mais elle « reste cependant en posture de vigilance absolue contre toute présence d’une idéologie qui prétend enseigner aux écoliers l’indifférenciation sexuelle. »

En effet, Vincent Peillon s’était désolidarisé de la « théorie du genre » dans le Talk Orange – Le Figaro, déclarant « Il n’y a pas de débat sur la théorie du genre. … Nous sommes pour l’égalité filles-garçons, pas pour la théorie du genre et nous sommes pour lutter contre les discriminations » Dans le même entretien, il s’était cependant félicité du partenariat entre l’Education Nationale et les associations LGBT.

L’abandon de la mention « égalité de genre » dans le projet de loi sur l’Education Nationale est un succès pour la Manif pour Tous qui a désormais fait de l’enseignement de la théorie du genre à l’école son cheval de bataille, comme le rappelle La Croix (2).

Mais ceux qui dénoncent l’idéologie du genre restent méfiants, comme Olivier Vial, qui préside l’Observatoire de la théorie du genre, proche de l’UNI. Cité par La Croix, ce dernier  « reste convaincu que des idéologues sont à l’œuvre, avec un succès croissant. »

Le collectif la Manif pour Tous, en tous cas, n’a pas  l’intention de baisser les bras. « Nous préparons des rendez-vous qui seront annoncés ces prochains jours », confie sa présidente, dénonçant tout à la fois une« fragilisation des familles » et « le risque d’une perte de repères des enfants ». Ludovine de la Rochère promet aussi des actions de formation des citoyens sur ces questions complexes.

En attendant, pour ceux qui voudraient mieux connaître cette idéologie en vogue aux Etats-Unis depuis le milieu du siècle dernier dans le sillage des « gender studies », le CLER propose sur son site un dossier très éclairant rédigé par son conseil scientifique (5).


(1)    http://www.vousnousils.fr/2013/06/04/a-lassemblee-comme-au-senat-on-prefere-parler-dhommes-et-de-femmes-plutot-que-de-genre-548700
(2)    http://www.alliancevita.org/2013/06/genre-a-lecole-peillon-recule/
(3)    http://www.dailymotion.com/video/x10bj01_vincent-peillon-il-n-y-a-pas-de-debat-sur-la-theorie-du-genre_news?start=42
(4)    http://www.la-croix.com/Actualite/France/L-Assemblee-renonce-a-faire-reference-a-l-egalite-de-genre-2013-06-04-968839
(5)    http://www.cler.net/rubriques-generales/actualites/la-contreverse-du-gender/CLER%20-%20Conseil%20scientifique%20-%20%20La%20controverse%20du%20GENDER%20avec%20note%20%20-%2010%20nov%202011.pdf

Tags:
Assemblée nationalegendervincent peillon
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Agnès Pinard Legry
Jauge de 30 personnes : les catholiques unis ...
Timothée Dhellemmes
"Ridicule", "pathétique", "humiliante"... la ...
Agnès Pinard Legry
Vent debout contre la jauge de 30 person...
Timothée Dhellemmes
Les messes publiques reprendront samedi... ma...
Timothée Dhellemmes
Les évêques fustigent une décision "irréalist...
Monseigneur Matthieu Rougé
Timothée Dhellemmes
Mgr Rougé : "C’est un manquement à la parole ...
CATHEDRALE NOTRE DAME DE PARIS
Caroline Becker
Découvrez l'intérieur de Notre-Dame de Paris,...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement