Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mercredi 16 juin |
Saint Jean François Régis
home iconAu quotidien
line break icon

Homosexualité : que dit vraiment l’Eglise ?

© PASCAL PAVANI / AFP

Silvia Costantini - Publié le 23/05/13

Etre « délicats », se comporter avec « délicatesse », qu’est-ce que cela implique au plan relationnel ?

R. Marchesini: Etre délicat, surtout quand on parle de tendances homosexuelles, cela signifie surtout agir avec prudence. Le Magistère nous enseigne, par exemple, à « ne pas tout mettre dans le même sac », mais à faire la distinction entre « le comportement homosexuel », « les tendances homosexuelles » et les personnes qui ont ces tendances (une distinction que les médias ont tendance à ignorer maladroitement).  Le magistère nous invite par ailleurs à porter un jugement prudent sur  la culpabilité morale en cas de comportements homosexuels, parce que « dans tel ou tel cas il peut y avoir eu dans le passé et il peut encore subsister des circonstances telles qu’elles réduisent ou même enlèvent la culpabilité de quelqu’un » (Lettre aux évêques de l’Eglise catholique sur la pastorale à l’égard des personnes homosexuelles, § 11), c’est-à-dire quand il y a « compulsion sexuelle ».

Il reste néanmoins un problème non négligeable qui est celui du comportement de ces personnes, la façon dont elles vivent leur tendance. Une question qui est soulevée dans la Bible (cf. Corinthiens 6 9-10), très critique à cet égard. Que pouvez-vous dire à ce propos ?

R. Marchesini: Saint Paul, dans ce passage de la Bible, se réfère aux « sodomites », c’est-à-dire aux personnes qui pratiquent la sodomie. Il s’agit d’un comportement peccamineux, mais l’homosexualité ne se définit pas par le comportement homosexuel. Il y a des personnes qui ont des tendances homosexuelles et qui respectent une parfaite chasteté, d’autres qui ont un comportement hétérosexuel; et puis il y a des personnes qui ont des comportements homosexuels (via la pornographie, la prostitution) sans être spécialement attirées par les personnes de même sexe. Quiconque commet des actes homosexuels, quelle que soit son orientation sexuelle, commet un péché. C’est pourquoi la condamnation de saint Paul vis-à-vis des sodomites ne retombe pas automatiquement sur les personnes avec des tendances homosexuelles qui, au contraire, « peuvent et doivent se rapprocher progressivement et résolument de la perfection humaine » (CCC 2359).

  • 1
  • 2
Tags:
homosexualitesexualite
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
WEB2-MAYLINE-MIRACLE-EMMANUEL TRAN
Agnès Pinard Legry
La guérison de Mayline, le miracle attribué à Pauline Jaricot
2
Brother, Sister, Family
Edifa
Parents, évitez ces erreurs avec votre aîné
3
Mathilde de Robien
Après des infidélités et une séparation, comment Jésus a finaleme...
4
Anna Gebalska-Berekets
Sœur Julie, l’ange de la bonté des camps nazis
5
Mathilde de Robien
Mode d’emploi pour prier le chapelet
6
Mathilde de Robien
La plus belle question à poser à votre conjoint le soir en rentra...
7
ROSE
Robert Cheaib
Avant de tomber amoureux, mariez-vous !
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement