Aleteia logoAleteia logoAleteia
Dimanche 23 juin |
Sainte Etheldrede
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Pape François : « Par la Résurrection, nous devenons enfants de Dieu »

Audience générale 10 avril 2013

© Alberto PIZZOLI / AFP

Isabelle Cousturié ✝ - publié le 10/04/13

« Il est un papa qui aime ses enfants et les comprend », explique le pape aux 30.000 pèlerins rassemblés pour l’audience générale

« Pour les chrétiens Dieu est un père, ou disons plutôt un papa, notre Dieu est un papa  (…)  en ce sens qu’il nous traite comme ses enfants, nous comprend, nous pardonne, nous prend dans ses bras, nous aime, même quand nous commettons des erreurs ».

C’est encore une fois sous un tonnerre d’applaudissements, et après un bain de foule, pour ne pas dire « plongeon » dans la foule,  que le pape François a prononcé ces paroles pour évoquer la relation filiale  entre Dieu et les hommes, à travers la résurrection du Christ, thème central de sa catéchèse à l’audience de  générale de ce mercredi, sur la place Saint-Pierre.

Quelques 30.000 pèlerins et fidèles étaient présents à cette nouvelle audience générale, à laquelle assistaient également de nombreux groupes latino-américains qu’il a salués directement en espagnol, leur langue et la sienne.

« Abba, père, tel est le nom du Dieu chrétien  (…) c’est le plus grand don que nous recevons du mystère pascal », a déclaré énergiquement le père François, rappelant que  « c’est sur elle, la Résurrection, que repose notre foi », comparant sa solidité aux « fondations d’une maison qui, sans ce soutien, s’écroulerait ». 

Grâce à elle, a-t-il insisté, « nous sommes libérés de l’esclavage du péché et devenons des enfants de Dieu », et c’est par le baptême, à travers l’Esprit Saint, que « se réalise en nous cette nouvelle condition ».

Mais cette relation filiale, a-t-il averti, ne saurait être conservée  « comme un trésor dans un coin de notre vie ». Au contraire, « elle doit grandir, être nourrie chaque jour par l’écoute de la Parole de Dieu, par la prière, la participation aux sacrements et par la charité ». 

Au contraire, a encore insisté le pape François : « nous devons avoir le courage de la foi et ne pas nous laisser conduire par la mentalité qui dit : ‘ Dieu ne sert à rien, il n’est pas important pour toi’ », car être chrétien c’est : « penser, agir et aimer comme le Christ et le laisser transformer notre vie ». (Vatican)

Enfin, au lendemain du puissant séisme qui a frappé une zone rurale du Sud de l’Iran, le pape François a aussi profité de cette audience pour fait part de sa « proximité » aux populations touchées par cette catastrophe naturelle, et les assurer de sa prière.

Le séisme, d’une magnitude de 6,1 sur l’échelle de Richter et dont l’épicentre se trouve à 90 km au Sud-Est de la ville côtière de Bandar Bouchehr, a causé la mort d’au moins 37 personnes, 850 blessés et de très lourds dégâts. (infocatho.be)



Tags:
Pape François
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-dons-missionnairePOP-2.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement