Aleteia logoAleteia logoAleteia
Jeudi 09 février |
Sainte Apolline
Aleteia logo
Au quotidien
separateurCreated with Sketch.

Huit bonnes raison de regarder la saison 2 de « The Chosen »

Mary-Magdalene-Ramah-Tamar-Mother-Mary-and-Jesus

© Angel Studios

La rédaction d'Aleteia - publié le 16/12/22

"The Chosen" revient sur C8 ce samedi 17 décembre pour une deuxième saison qui promet d’en envoyer plein les yeux ! Pas convaincus ? Voici pourtant huit raisons de s’y (re)mettre !

Noël approche et qui dit Noël dit aussi bien souvent téléfilms et autres comédies à l’eau de rose dans une ambiance enneigée typiquement américaine. Pourtant, la série qui revient sur les écrans français dès ce samedi 17 décembre promet bien mieux que « The Holiday » (même avec Jude Law), ou « Un château pour Noël »… Il s’agit bien sûr de la deuxième saison de « The Chosen », la série phare qui met en scène la vie du Christ à travers le regard des personnes qu’Il a rencontrées. Diffusée sur C8 dès ce samedi, elle comporte huit épisodes que des millions de téléspectateurs français attendent certainement avec impatience. Et pour ceux qui ne sont pas convaincus de poursuivre, Aleteia a listé huit raisons de se jeter sur la télécommande dès demain !

1Des personnages toujours plus proches de nous

The-chosen-saison-2-4.jpg

Le propre de la série est de rendre accessible les personnages bibliques que l’on connaît par la lecture des Évangiles, en nous permettant de nous identifier à eux dans leur caractère, dans leur quotidien, et aussi dans leurs faiblesses. Marie-Madeleine en est l’exemple par excellence. Dans la première saison, on la voit possédée par ses démons avant d’être libérée par Jésus qu’elle décide de suivre. Dans la saison 2, on voit une Marie-Madeleine qui, comme nous, peut tout simplement rechuter et retomber dans ses travers. Comme nous, elle renie en quelque sorte l’amour du Christ alors qu’elle en a été si proche. Elle n’est donc pas infaillible et demeure sujette au péché, ce qui nous la rend encore plus accessible. Elle trouve ensuite de nouveau son chemin grâce aux apôtres qui l’aident à vaincre ses anciens démons, et a ensuite un véritable cœur à cœur avec Jésus qui lui demande simplement son amour. Une scène qui, en réalité, se calque parfaitement à la réalité de nos vies de chrétiens.

2Les miracles de Jésus sont rendus concrets

On lit régulièrement les miracles de Jésus dans le Nouveau Testament. Pourtant, il peut être difficile de nous les représenter afin d’en apprécier la véritable teneur. Dans la saison 2 qui montre Jésus accomplir des miracles dans la vie des gens qu’il rencontre, on mesure le degré de compassion qui devait envahir le cœur de Jésus lorsqu’il rencontrait la détresse humaine autour de lui. Les miracles sont scénarisés au maximum essentiellement autour de la personne miraculée et touchée par la maladie, la mort ou la misère, et moins autour de Celui qui guérit ou qui ressuscite. Ainsi, lors du miracle de la piscine de Siloé, c’est le paralysé qui est mis au centre de la scène, et on assiste à un retour sur sa vie et les circonstances de la survenue de son handicap.

3Parce qu’on rencontre de nouveaux personnages

Le scénario de la série comporte également le grand avantage d’être très « aéré ». Autrement dit, pas de condensé de la vie du Christ en une heure : on découvre progressivement les différentes personnes qui l’entourent, introduites au fur et à mesure que les épisodes s’écoulent. On voit donc arriver dans la saison 2 de nouveaux apôtres qui renouvellent la dynamique de groupe déjà bien présente lors de la saison 1. Nathanaël, Philippe, Simon Le Zélote… sont les nouveaux arrivants.

4Parce que la fin est… surprenante !

Évidemment, nous n’en dirons pas plus… Mais un personnage de grande importance fait son entrée. Pour savoir qui c’est, point d’autre solution que de visionner les épisodes !

5On y découvre Jean le Baptiste comme cousin aimé de Jésus

On sait que Jean-Baptiste était le cousin de Jésus, âgé d’à peine quelques mois de plus. Dans la saison 2, on découvre ce lien de parenté comme une relation de complicité, empreinte d’humour et de tendresse. On se représente plus facilement le lien du sang qui unissait Jésus à son cousin, doublé d’un lien fraternel et amical. Quitte à avoir de légers désaccords.

6Parce que les décors sont toujours aussi réalistes

The-chosen-saison-2-10.jpg

Bonne nouvelle pour la série, le budget alloué à la production a augmenté. On retrouve donc des décors toujours plus réalistes, avec des reconstitutions fidèles qui permettent au téléspectateur de se sentir immergé dans les endroits où le Christ et ses amis ont vécu, sont passés, se sont arrêtés. 

7On y voit les obstacles à la vie publique de Jésus

La saison 2 traite de la vie publique du Christ, c’est-à-dire de ses prêches et des miracles effectués au cours de sa mission d’évangélisation itinérante. Mais on y voit aussi les difficultés rencontrées par Jésus qui n’a pas toujours été bien accueilli, voire a parfois été rejeté. Le téléspectateur ressent donc les réticences de la part des pharisiens et de certains Juifs, et la méfiance du côté romain, les autorités le percevant comme un fauteur de troubles. La série montre également l’aspect intellectuel de l’évangélisation de Jésus. On voit le Christ préparer ses sermons, se faire aider de Matthieu, réfléchir et se triturer les méninges pour assurer ses prêches à la foule et dans les villes. De quoi à nouveau rendre le Christ plus humain, sans pour autant lui retirer sa divinité. 

En somme, on ne compte plus les bonnes raisons de se mettre à regarder la série The Chosen. S’il fallait toutefois en retenir une, ce serait celle-ci : The Chosen est finalement un événement missionnaire. Plus les téléspectateurs seront nombreux à regarder la série, plus elle aura de chances d’être renouvelée et de continuer à faire parler d’elle, donc… à toucher toujours plus de personnes. Être missionnaire devant son canapé, sous un plaid et avec un paquet de pop-corn, on a connu pire non ? 

Tags:
The Chosen
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Le coin prière
La fête du jour





Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement