10 / 13
LOÏC FINAZ ET LA CHAPELLE SAINT-LOUIS DE L'ÉCOLE MILITAIRE : "Dans cette église étonnante, qui n'a de chapelle que l'appellation, même si elle est invisible de l'extérieur, le chemin de croix n'en est pas un. Mais c'est un chemin de vie aussi, en neuf tableaux maintenant. Étrange, et si simple pourtant. Le thème de la vie de Saint-Louis, proposé par le conseil de l'École en 1772 à Louis XV, n'est pas qu'une composante du décor. Consciente de l'utilité de l'exemple d'un roi, chevalier et sanctifié, pour nourrir la ferveur des élèves officiers envers le souverain et sa dynastie presque millénaire, l'Académie de peinture ne s'y trompa pas. Elle mandata Vien qui passait pour l'héritier de Poussin, Doyen qui évoquait Rubens, Restout et Van Loo..."
+

© Captainm (CC BY-SA 3.0) from Wikimedia Commons