Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Commencez la journée de la meilleure des manières : recevez la newsletter d'Aleteia
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

1/12

Numéro 12 : Saint François

Extrêmement populaire, saint François frappe de nombreuses personnes, croyantes ou pas pour qui, même s’il a vécu il y a 800 ans, la sagesse n’a pas pris une ride. Au contraire, elle est dans l'air du temps. Sa spiritualité de l’émerveillement devant Dieu et de la beauté de sa création parle ainsi à de nombreux contemporains. Le pic d'audience, au moment de sa fête célébrée le 4 octobre, en est la preuve.
2/12

Numéro 11 : Saint Éloi

Saint patron des orfèvres – le métier qu’il pratiqua – évêque de Noyon et conseiller de Dagobert Ier, saint Éloi, fêté le 1 décembre, scrupuleusement honnête et royalement charitable est toujours très populaire grâce... à la comptine "Le bon roi Dagobert" qui date, pour partie, de la Révolution française. Au moment de sa fête, les recherches augmentent sensiblement.
3/12

Numéro 10 : Saint Benoît

Pour de nombreux chercheurs de sens, saint Benoît, moine romain né il y a quinze siècles, est un maître spirituel d’une actualité surprenante. Sa célèbre "Règle" dédiée à sa famille monastique est une véritable sagesse de vie. Quinze siècles plus tard, elle n’a pas pris une ride. Ses conseils sont directement issus de l’expérience de la vie quotidienne. De quoi inspirer de nombreux internautes qui le considèrent comme un véritable coach.
4/12

Numéro 9 : Saint André

Saint patron de l'Église de Constantinople, saint André est très vénéré par les orthodoxes qui, à l'instar des catholiques, le fêtent le 30 novembre. La popularité de celui qui fut le premier des Apôtres à rencontrer Jésus est probablement due à la parenté avec saint Pierre, patron de l'Église de Rome. Les deux étaient frères de sang : la force de ce lien inspire ceux qui sont sensibles à la question du dialogue œcuménique.
5/12

Numéro 8 : Saint Christophe

Peut-être avez-vous l’habitude, avant de prendre la route, de recommander votre voyage à saint Christophe ?  En voiture, en bateau, en avion, en train : quelque soit le mode de locomotion, de nombreux internautes confient leur itinéraire à ce saint protecteur des voyageurs dont le culte est attesté dès le Ve siècle. Sans surprise, sa popularité sur Google est multipliée par quatre au moment de sa fête célébrée le 21 août.

 
6/12

Numéro 7 : Saint Antoine

Depuis des siècles, on invoque saint Antoine de Padoue avec l'espoir de retrouver des objets égarés ou des personnes perdues de vue. Très populaire pour son efficacité dans ce domaine, saint Antoine est recherché de façon constante sur Google peu importe le mois pour les prières invoquant son intercession mais avec une recherche multipliée par deux en juin aux alentours de sa fête célébrée le 13 juin.
7/12

Numéro 6 : Saint Augustin

En vogue de façon constante, saint Augustin, philosophe, théologien n’est pas qu'un grand penseur que l’Église catholique fête le 28 août. Avant de devenir chrétien, il était un chercheur de Dieu et un amoureux de la sagesse. Pour ceux qui sont en quête de sens, ses pensées spirituelles représentent de véritables perles de sagesse ce qui explique sa place dans le top 12 sur Google.
8/12

Numéro 5 : Saint Pierre

Rien d'étonnant que saint Pierre se retrouve parmi les saints les plus recherchés sur Google : il est reconnu comme étant le premier évêque de Rome et le premier pape de l’Église catholique. Celui que l’on surnomme aussi « le prince des apôtres » représente donc le fondement du christianisme. Au moment de sa fête célébrée en même temps que celle de saint Paul, le 29 juin, les recherches des internautes à son sujet augmentent sensiblement.
9/12

Numéro 4 : Saint Jean

Souvent appelé « le bien-aimé du Seigneur », saint Jean est considéré comme l’apôtre préféré du Christ. Sa popularité dans les recherches sur Google est probablement due à son Évangile, le plus tardif et le plus original des quatre. Une notion qui parle aujourd'hui aux innombrables chercheurs de sens. Son dernier texte, L'Apocalypse, est également très recherché. Une chose intéressante : le record de requêtes a lieu en juin aux alentours de la Saint-Jean, le 23 juin. Visiblement, de nombreux internautes confondent saint Jean l'évangéliste avec saint Jean Baptiste, ce dernier fêté justement en juin.
10/12

Numéro 3 : Saint Patrick

Saint Patrick d’Irlande est très populaire dans le monde anglo-saxon. Chaque année, le 17 mars, le jour de sa fête, les Irlandais déferlent dans les rues et les pubs du monde entier pour fêter leur saint patron. Mais depuis quelque temps La Saint-Patrick est célébrée dans de très nombreux pays. Rien surprenant que la popularité de saint Patrick sur Google soit multipliée par dix à ce moment-là !
11/12

Numéro 2 : Saint Joseph

Rien d'étonnant que saint Joseph, patron des travailleurs et de la famille occupe la deuxième place. Avec la Vierge Marie, il est le saint le plus populaire dans le monde depuis des siècles ce qui se confirme dans les recherches sur Google. Père adoptif de Jésus, premier homme à avoir vu le Christ, celui qui a été choisi par Dieu pour élever son Fils, saint Joseph est visiblement plébiscité pour son intercession réputée efficace qui a l'originalité de porter toujours sur des demandes concrètes comme par exemple la recherche de travail. Sans surprise, le record de popularité sur Google tombe au moment de la sa fête, le 19 mars.
12/12

Numéro 1 : Saint Sulpice

C'est la surprise. Ce Berrichon né en 576, chapelain du roi Clotaire II avant d'être désigné évêque de Bourges, est le saint le plus recherché sur Google en France ! Sa popularité vient probablement de son charisme : malgré ses charges officielles, Sulpice passe toute sa vie dans la pauvreté et l’austérité, effectuant de nombreuses conversions. Au moins 350 paroisses, en France, en Belgique et en Suisse, l'honorent comme saint patron. Détail intéressant, les requêtes sur saint Sulpice ont été multiplié par quatre en avril après l'incendie de Notre-Dame de Paris. C'est dans l'église parisienne qui lui est consacrée que les célébrations de la Semaine Sainte se sont tenues.