5 / 9
Église Sainte-Élisabeth de Hongrie (3e)
C’est dans son déambulatoire que vous trouverez l’autel du Sacré-Cœur. Enfermé en 1792 à la Prison du Temple, Louis XVI promet dans son livre d’heures d’établir une fête solennelle en l’honneur du Sacré-Cœur. Les termes de son vœu sont ceux de sainte Marguerite-Marie : « Vous voyez, écrivait le roi, ô mon Dieu toutes les plaies qui déchirent mon cœur et la profondeur de l’abîme où je suis tombé… » Église Sainte-Élisabeth de Hongrie 195 rue du Temple 75003 Paris Métro : Temple
+

© Fred de Noyelle / GODONG/Ref:481