Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

1/10
Sainte Maria Goretti 1890-1902, est poignardée à l'âge de 12 ans par un jeune homme qui veut abuser d'elle. Elle succombe à ses 14 blessures après avoir pardonné à Alessandro, son agresseur.
2/10
Saint Dominique Savio 1842-1857, a voué durant 14 ans sa vie au Seigneur. Agé de 7 ans, il reçoit l'Eucharistie et déclare : « Je sanctifierai tous les jours de fête ; je me confesserai souvent et je communierai aussi souvent que mon confesseur me le permettra ; Jésus et Marie seront mes amis. Je préfère mourir plutôt que de pécher. » Saint Jean Bosco, dont il fut la pupille, avait beaucoup d'admiration pour ce garçon dont il écrivit la biographie après sa mort.
3/10
Bienheureuse Laura Vicuna 1891-1904 a vécu en Argentine. Elle fut victime du concubin de sa mère, qui par ses violents traitements la tua. Elle meurt après avoir pardonné à sa mère et son beau-père.
4/10
Jacinthe Martho 1910-1920 est l'un des trois enfants auxquels la Vierge Marie est apparue à Fatima au Portugal. Elle est emportée par la maladie à 10 ans.
5/10
François Martho 1908-1919, est le frère de Jacinthe Martho. La vierge Marie lui est apparu à Fatima. Il meurt à 11 ans, laissant derrière lui le souvenir d'un garçon doux et persévérant dans sa foi malgré les épreuves.
6/10
Vénérable Maria del Carmen 1930-1939, a vécue en Espagne. Très jeune elle s'est distinguée par son sens de la pudeur, mais également par sa charité envers les plus pauvres. Elle connaissait déjà la date de sa mort, et lorsque son heure est venue, elle a prononcé ces mots : "Jésus, Marie, Joseph, désormais mon âme vit avec vous."
7/10
Anne de Guigné (1911-1922), transformée par la mort de son père, devient dès l'âge de 4 ans une fille douce, généreuse, totalement maîtresse de son comportement. D’après son institutrice, il n’y avait « rien d’extraordinaire dans sa vie, si ce n’est sa persévérance à devenir bonne. Le secret de sa montée spirituelle : prière et volonté ». Elle souhaitait devenir carmélite, mais succomba à une méningite après avoir demandé à la religieuse qui la veillait : « Ma sœur puis-je aller avec les anges ? ». Anne est proclamée vénérable le 3 mars 1990 par saint Jean Paul II.
8/10
Vénérable Maggiorino Vigolungo 1904-1918. Né en Italie, il fait la rencontre de Giacomo Alberione, fondateur de la société de Saint Paul. Il y entre à l'âge de 12 ans et meurt frappé par la maladie 2 ans plus tard.
9/10
Vénérable Antonietta Meo 1930-1937, naît à Rome, ses sept années d'existence ont été marquées par la souffrance : une tumeur lui fait perdre sa jambe gauche, puis peu à peu envahit tout son corps. Mais Antonietta offre toutes ses douleurs au Seigneur. Elle déclare à son père : “Papa, la douleur est comme la toile, plus elle est forte, plus elle a de valeur”.
10/10
Bienheureuse Anne Wang 1886-1900 est née en Chine dans une famille chrétienne. Sa mère meurt alors qu'elle n'a que cinq ans. Enlevée à onze ans par une troupe de soldats, elle meurt décapitée pour avoir refuser d'abjurer sa foi.