Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

1/10

Chocolaterie de l'abbaye Notre Dame de la Paix

Au-dessus de la vallée du Var, près de Castagniers (Alpes-Maritimes), la petite fabrique de chocolaterie de l'abbaye cistercienne de Notre Dame de la Paix est particulièrement active depuis 60 ans. En 1950, pour assurer leur subsistance, les sœurs se sont lancées dans un artisanat de confiserie et de chocolaterie afin de pouvoir vivre du "travail de leurs mains" tout en maintenant leur vie de prière et de silence comme le recommande saint Benoît dans sa règle.

 
2/10

Chocolaterie de l'abbaye Notre Dame de la Paix

Depuis plus de 60 ans, la petite fabrique de chocolat n’a pas cessé son activité, privilégiant toujours la qualité d’un chocolat pur beurre de cacao. Au total, trois tonnes de carrés, de pralinés, de rochers ou de figurines sortent chaque année de l'atelier.
3/10

Chocolaterie de l'abbaye Notre Dame de la Paix

Une sœur travaille essentiellement à la production, secondée ponctuellement par une autre, notamment pour la fabrication du praliné entièrement fait maison, avec des noisettes du Piémont et des amandes d’Espagne, légèrement grillées puis broyées – spécialité de la chocolaterie.
4/10

Chocolaterie de l'abbaye Notre Dame de la Paix

Tout le travail se fait exclusivement à la main. Une fois emballés, les chocolats sont expédiés puis distribués grâce à deux canaux : la vente par correspondance aux particuliers et les magasins monastiques.
5/10

Chocolaterie de l'abbaye Notre Dame de la Paix

Figurine en chocolat fabriquée par les moniales. Les habitants des alentours surnomment celles-ci les "sœurs chocolat".
6/10

Chocolaterie de l'abbaye Notre Dame d'Igny

L’abbaye cistercienne Notre-Dame d’Igny (Marne) a été fondée par l’archevêque de Reims au début du XIIe siècle. Arrivés de Clairvaux en 1128, les premiers moines y ont trouvé un lieu correspondant à l’idéal cistercien de retrait du monde, propice à la fois à la prière et au travail. La fabrication des chocolats débute en 1884 dans l'ancien moulin d'Igny. Les moines y transforment les fèves de cacao en chocolats pour la Maison Marquis, l'une des premières marques de chocolat en France.
7/10

Chocolaterie de l'abbaye Notre Dame d'Igny

Après la Seconde Guerre mondiale, au cours de laquelle la chocolaterie a été détruite, ce sont les moniales cisterciennes de Laval qui s'y installent et commencent à fabriquer quelques confiseries dans les sous-sols du monastère. Vingt ans plus tard, elles se lancent dans la fabrication de chocolats, dont les fameux Bouchons d'Igny parfumés au marc et à la fine de Champagne qui font aujourd'hui la réputation de la chocolaterie.
8/10

Chocolaterie de l'abbaye La Joie Notre-Dame de Campénéac

Implantée dans un vallon verdoyant, l’abbaye la Joie Notre-Dame de Campénéac (Morbihan) est une abbaye trappiste française fondée en 1953. Elle est située en Bretagne, à l'orée de la forêt de Brocéliande. Aujourd’hui, l’abbaye compte trente-deux moniales qui continuent de vivre selon la règle de saint Benoît "Ora et labora" (Prie et travaille).
9/10

Chocolaterie de l'abbaye La Joie Notre-Dame de Campénéac

Les sœurs qui récitent sept offices chaque jour (le premier commence à 4h15 du matin) travaillent principalement dans la production de biscuits et de chocolats. Depuis 1980, leur manufacture tourne à plein régime. Elle a magnifié la réputation de l'abbaye grâce aux moniales qui pétrissent, cuisent et conditionnent à la main tous leurs produits.
10/10

Chocolaterie de l'abbaye La Joie Notre-Dame de Campénéac

De ses pains d’épices à ses galettes bretonnes en passant par ses fritures de chocolat noir, l’abbaye de Campénéac s’illustre par un grand savoir-faire artisanal, reconnu par la Confédération des chocolatiers et confiseurs de France.