Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

1/8
D.O.M. BÉNÉDICTINE DE L’ABBAYE DE LA TRINITÉ DE FÉCAMP. Elle est l’une de ces recettes secrètes ancestrales inventées par les moines français. Selon la légende, cet elixir de santé à base de plantes médicinales aurait été concocté par un moine bénédictin vénitien, Dom Bernardo Vincelli. En 1863, un négociant de la ville de Fécamp retrouve cette recette oubliée. Il la nomme en hommage aux moines bénédictins de sa ville en empruntant leur devise : Deo Optimo Maximo – « Dieu absolument bon, absolument grand ». Il fait même construire un Palais pour abriter la distillerie dans laquelle la liqueur est toujours produite aujourd’hui. La recette inclut quatre préparations de base utilisant 27 plantes différentes, infusées dans l’alcool puis distillées. Le résultat, appelé «esprit» est ensuite vieilli en fût de chêne et coloré au safran. La mélisse, le genièvre et l'angélique en sont les arômes les plus marquants.
2/8
LA CHARTREUSE VERTE DU MONASTÈRE DE LA GRANDE CHARTREUSE. C’est la seule liqueur verte de renommée mondiale élaborée à partir d’ingrédients naturels. Vieillie en foudre de chêne et en bouteille, elle est produite en France par les Pères Chartreux depuis 1764 selon une recette traditionnelle demeurée secrète et connue par seulement deux moines. Plus de 130 plantes et herbes, macérées dans un alcool de raisin puis distillées, composent sa recette. Puissante et unique, la chartreuse verte est la seule liqueure verte naturelle jusque dans sa couleur (chlorophylle). Elle se déguste de préférence glacée, en digestif et en cocktail.
3/8
LA CHARTREUSE JAUNE DU MONASTÈRE DE LA GRANDE CHARTREUSE. La Chartreuse Jaune est fabriquée avec les mêmes plantes que la Chartreuse Verte, mais dans des proportions différentes. Elle est produite depuis 1838 selon une recette secrète qui se compose, comme pour la chartreuse verte, de 130 plantes et herbes, macérées dans un alcool de raisin puis distillées. Encore aujourd’hui, seuls deux frères Chartreux connaissent les noms des plantes et savent comment les mélanger et les distiller. Ce sont eux qui contrôlent le lent vieillissement de la liqueur et décident quand elle est prête à être embouteillée. Douce et moelleuse, la chartreuse jaune se caractérise par des notes de miel, de fleurs et d'épices et sa pigmentation naturelle provient du safran.
4/8
HYDROMEL DE L’ABBAYE SAINTE MARIE DU DÉSERT. Antérieure même au vin, l’hydromel, surnommé la « Boisson des dieux », est sans doute la plus vieille boisson alcoolisée du monde. Liqueur divine des habitants de l'Olympe dans la mythologie Grecque, l'hydromel est une boisson faite uniquement d'eau et de miel. Elle est fermentée à l'aide de levures alcooliques soigneusement sélectionnées par les moines cisterciens de l’abbaye Sainte Marie du Désert qui en tire sa principale source de revenus. Un important rucher permet la fabrication artisanale de miels et de confiseries très prisées des gourmets. L'hydromel se déguste en apéritif et en digestif : à servir très frais !
5/8
LA LIQUEUR DE MANDARINE DE L’ABBAYE DE LÉRINS. Cette liqueur de mandarine est élaborée par les moines cisterciens à partir d'un choix de plantes étudié, un dosage pesé et une distillation bien surveillée."Une robe orange, cuivrée et brillante. Un arôme intense de mandarine, zeste d'oranges et d'agrumes confits, équilibré et fruité.", note Jean Pierre Roux, maître sommelier. La Mandarine se consomme en digestif ou un cocktail. À servir très frais ou sur un lit de glace.
6/8
EAU DE VIE POIRE WILLIAMS DE L’ABBAYE NOTRE DAME D’AIGUEBELLE. Fabrication historique de l'Abbaye d'Aiguebelle, fondée au XII siècle par les moines de Morimond dans la Drôme Provençale, cette eau de vie a une histoire qui s'étend sur plusieurs siècles. Avec une recette artisanale et des méthodes ancestrales élaborées par les moines cisterciens la fameuse liqueur se caractérise par un bouquet délicat et fruité obtenu grâce à une distillation particulièrement lente et des fruits soigneusement choisis.
7/8
LA GENTIANE DU MONASTÈRE DE LA GRANDE CHARTREUSE. C’est une liqueur réalisée à partir de racines de gentiane, une plante de montagne qui se remarque facilement dans les alpages, avec sa longue tige, ses feuilles épaisses et ses fleurs étroites d'un jaune très vif. Après avoir macéré dans l'alcool, ses racines tortueuses et rampantes produisent un apéritif... puissant en bouche. La Gentiane se consomme classiquement pure avec de la glace, ou bien mélangée avec du cassis ou du Schweppes.
8/8
LA LIQUEUR SÉNANCOLE DE L’ABBAYE NOTRE DAME DE SÉNANQUE. Les moines de Sénanque ont élaboré cette liqueur ancestrale à partir de 19 plantes qui s'épanouissent dans le vallon provençal de l'Abbaye de Sénanque. Elle est à la fois gracieuse et posée, avec un équilibre de parfums et d’arômes typiques de l’environnement provençal. En 1969, lorsque les derniers moines de Sénanque ont quitté l’abbaye pour rejoindre leur abbaye mère de Lérins, ils ont emporté avec eux la précieuse recette. Aujourd’hui, l'Abbaye de Sénanque abrite à nouveau une communauté cistercienne et la Sénancole a regagné son vallon natal.