Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Chaque jour, du beau, du bon et du vrai avec la newsletter d'Aleteia!
Je m'abonne gratuitement!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

1/9
De gauche à droite :
Karl Lagerfeld pour Chanel ; Détail de broderie de la chasuble dite de Melchisedech ; Elsa Schiaparelli, ensemble du soir Pagan, 1938, Victoria and Albert Museum ; Détail de la verrière de Notre-Dame-de-Fidélité.
2/9
Karl Lagerfeld pour Chanel, Robe Haute couture Automne Hiver 2006, Copyright Direction du patrimoine Chanel.

Gabrielle Chanel a été profondément marquée par l’influence religieuse dans ses collections. La célèbre petite robe noire rehaussée d’un col blanc est une réinterprétation des tenues des religieuses. Les sautoirs portés au cou ou à la ceinture font référence aux rosaires et chapelets des communautés religieuses. Même le sigle de la maison s'inspire probablement des vitraux de l’abbaye d’Aubazine , qui la recueillit orpheline. Depuis 1983, Karl Lagerfeld fait perdurer l’esprit de la créatrice, son style et ses influences.
3/9
Détail de broderie de la chasuble dite de Melchisedech, Communauté de la Visitation de Caen
4/9
Elsa Schiaparelli, ensemble du soir Pagan, 1938, Victoria and Albert Museum, Copyright Victoria and Albert Museum, London

La créatrice italienne Elsa Schiaparelli (1890-1973) a été marquée par son éducation catholique. Ses tenues comportent souvent des inspirations religieuses, comme cette robe, brodée du lys de l’Annonciation, symbole que l’on retrouve également dans l’ensemble du décor de Lalique dans la chapelle Notre-Dame-de-la-Fidélité à Douvres-la-Délivrande (Calvados).
5/9
De gauche à droite : Cristobal Balenciaga, ensemble de soie, 1967, Archives Balenciaga, Copyrigth Sophie Carre ; Capa Magna, soie, Cathédrale Notre-Dame, Bayeux, Copyright Julien Boisard.

Cristóbal Balenciaga (1895-1972), Espagnol et fervent catholique, est également collectionneur de costumes liturgiques dans lesquels il puise son inspiration.

Cette robe de 1967 n’est pas sans rappeler la Capa Magna de la cathédrale de Bayeux, par sa longue traîne, ses plis et sa couleur, signature du créateur : mélange de rose et de violet, les couleurs mêmes de l'Église.
6/9
Christian Lacroix, Veste Macarena (passage n°55), collection printemps-été 1989, Archives Christian Lacroix, Copyright Julien Boisard.

Les fêtes religieuses font partie des thèmes de prédilection de Christian Lacroix (né en 1951). Il est particulièrement attaché à la figure mariale. Cette veste s’inspire d’ailleurs d’une image de la Vierge qui n’est pas sans rappeler les statues de procession, comme celle de la Vierge noire de Douvres-la-Délivrande (Calvados).
7/9
Détail de voile de calice de Morteaux-Couliboeuf (Calvados).
Copyright Julien Boisard
8/9
Détail de la chasuble dite de saint Regnobert, XIIe-XIIIe siècle, soie, Cathédrale Notre-Dame, Bayeux. Copyright Julien Boisard.

Saint Regnobert fut l’un des premiers évêques de Bayeux au VIIe siècle. La légende raconte que cette chasuble aurait été retrouvée miraculeusement intacte dans son tombeau et qu’elle aurait protégé la vie de Mgr Humières (1548-1571) lors du pillage de la cathédrale par les protestants. Le motif de la chasuble, trois petits points blancs groupés sur fond bleu, est d’origine chinoise. Il s'agit d'un décor très moderne pour l’époque.
9/9
Projet de costume attribué au Te Deum du ballet La Tosca de Giacomo Puccini. Musée Yves Saint Laurent Paris, Copyright Musée Yves Saint Laurent Paris.