Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Chaque jour, du beau, du bon et du vrai avec la newsletter d'Aleteia!
Je m'abonne gratuitement!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

1/8
Lionel Messi : Le joueur de foot argentin pour le FC Barcelone est connu pour ses buts en or. D’une grande humilité, il n’oublie jamais de lever le doigt vers le ciel à chaque but marqué et de faire son signe de croix lors des matchs. Le 13 août 2013, la vieille d’une confrontation amicale Italie-Argentine, il a rencontré le pape François dont il a gardé un souvenir "inoubliable". "Nous avons fait une expérience très particulière, a-t-il raconté, le football me fait voyager dans le monde entier, mais aujourd’hui, cela a été un jour spécial".
2/8
Gianluigi Buffon : Capitaine et gardien de la sélection italienne, Gianluigi Buffon est catholique et s’est rendu à Medjugorje deux jours après la défaite de son équipe lors de la finale de l’Euro 2012. Il a également rencontré le pape en août 2013 et a déclaré : "Avoir l’honneur de participer à une rencontre avec ce pape est très gratifiant, cela vous fait apprécier la journée de manière particulière". Avec Lionel Messi, ils ont tous deux estimé que ce pape est un "pape spécial", qui "montre le chemin à suivre et réchauffe les cœurs".
3/8
David Luiz : Fervent dans sa foi chrétienne, le footballeur brésilien a décidé de rejoindre en 2015 le mouvement catholique "Yo elegi espéra" ("J’ai décidé d’attendre") pour ajuster sa vie à ses valeurs. "Ma foi me donne la conviction que je peux être bon et m’améliorer toujours en tant que joueur", a-t-il affirmé. "Cela me donne de la force et de l’inspiration. Tout, dans la vie, appartient à Dieu". Lors de sa période au Benfica Lisbonne, de 2007 et 2011, il conduisait un van décoré des autocollants "Christ is faith" et "Christ is life".
4/8
Yohan Cabaye : Joueur de l’équipe de France et du PSG affiche clairement sa foi catholique. Le 21 avril 2013, lors des conférences du centenaire du diocèse de Lille, il est venu parler de sa foi aux côtés de deux prêtres. Il a évoqué sa grand-mère qui l’a guidé dans son chemin : "À sa façon de m’expliquer les choses, j’ai commencé à croire au Seigneur". Il prie discrètement lors de ses déplacements professionnels, mais nourrit sa foi au quotidien. "Plus je mûris, plus ma foi grandit. Aujourd’hui, je ne peux plus faire sans. Je prie chez moi matin, midi et soir. Je lis aussi des ouvrages pour développer ma foi". Il évoque son intérêt pour la parabole de la femme adultère : "Chacun fait des erreurs, le plus important est de pardonner".
5/8
Radamel Falcao : Ce Colombien, attaquant dans l’équipe de foot monégasque, est un catholique pratiquant. Il a même rencontré sa femme dans une église et ne boit jamais d’alcool. Au sujet de Dieu, il déclare : "Je lui dois ma carrière". Depuis sa blessure grave à ses débuts en Argentine, "c’est la foi" qui le "guide". "Je prie avant chaque match, je lis la Bible et je parle tous les jours avec Dieu".
6/8
Olivier Giroud : Le célèbre attaquant de l’équipe de France affiche sa foi aux yeux de tous grâce à un tatouage biblique. Loin, d’être une simple décoration superstitieuse, le joueur a véritablement la foi. "Je suis très croyant. Ma mère m’a initié à la religion et j’ai choisi de me faire baptiser catholique. À 21 ans, je me suis fait tatouer sur le bras droit un psaume tiré de la bible latine : "L’Éternel est mon berger, je ne manquerai de rien". Ça m’apaise. En rentrant sur le terrain, je ne me signe pas mais je fais tout de même une petite prière", a-t-il confié aux médias.
7/8
Matthieu Debuchy : Membre de l’équipe de France, ce footballeur n’hésite pas à dire dans ses interviews l’importance de sa foi. "Je suis pratiquant, même si ce n’est pas évident pour moi d’aller à l’église. Mais je prie tous les soirs pour les miens. Je crois profondément en Dieu, à ce qu’il peut apporter à ma famille. C’est ce que je demande dans mes prières". Il s’est même fait tatouer un chapelet.
8/8
Djibril Cissé : Footballeur international français, Djibril Cissé est maintenant attaquant dans le club suisse Yverdon-Sport. Dans son livre autobiographique, Un lion ne meurt jamais, il raconte sa conversion au catholicisme. "Sans éducation religieuse, je suis allé au catéchisme et j’ai aimé ce qu’on m’y a enseigné. J’ai conservé ma foi depuis", écrit-il. Son frère étant imam en Belgique, il précise : "Je suis un fervent catholique et non un traître converti".