5 / 5
Dans la Présentation de Marie au Temple de Domenico Ghirlandaio (1485), Marie semble presque adulte, et plus désinvolte : elle n'est pas tournée vers le prêtre vers qui elle s'avance, mais vers le spectateur, conférant à la scène une certaine théâtralité. Le décor fait davantage penser à un palais florentin qu'au Temple de Jérusalem, mais les auréoles qui couronnent la tête de Marie et de ses parents, en bas de l'escalier, rappellent leur sainteté.
+

© Domaine Public