Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Commencez la journée de la meilleure des manières : recevez la newsletter d'Aleteia
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

1/11
Les reliques du cœur de saint Padre Pio sont exceptionnellement présentes en France. Les pèlerins ont pu les vénérer à Paris puis… le lundi à Chartres.
2/11
Comme chaque année, la cathédrale Notre-Dame-de-Paris est trop petite pour accueillir l’ensemble des pèlerins. Certains doivent patienter dehors, avant le départ du pèlerinage.
3/11
Irlandais, Allemands, Espagnols, mais aussi Américains, Australiens ou Japonais, les pèlerins étrangers sont fortement représentés.
4/11
La logistique et la sécurité d’un tel évènement demandent une organisation particulièrement rigoureuse. 700 bénévoles offrent chaque année leurs bras pour la réussite du pèlerinage.
5/11
Chaque année, les équipes de l’Ordre de Malte assurent le soutien médical auprès des pèlerins.
6/11
Dimanche, 6h du matin : il faut reprendre la marche. Et pourtant la bonne humeur ne manque pas !
7/11
Des guides félicitent des marcheurs, lors d’une pause déjeuner. L’entraide est au cœur du pèlerinage.
8/11
Moyenne d’âge des marcheurs : 21 ans. On vient au « pèlé » avec ses amis, y compris lorsqu’ils ne sont pas croyants.
9/11
« Étoile de la mer voici la lourde nappe, Et la profonde houle et l’océan des blés », écrivait Charles Péguy.
10/11
« Voici venir la jeunesse de Dieu ». Nombreux sont les prêtres, religieux, religieuses qui doivent la certitude de leur vocation au pèlerinage de Chartres.
11/11
Dans une homélie très forte, le cardinal Sarah a lancé un appel aux catholiques de France.