7 / 8
Dans le No man’s land hérissé de barbelés, un soldat agonise. Il est soutenu par la France, vêtue d’un manteau fleurdelisé. Ce vitrail de 1920 de l’atelier Lorin se trouve à Villiers-sous-Mortagne dans l’Orne. C’est une déclinaison d’une image pieuse datant de la guerre de 1870 dans laquelle le soldat est soutenu par la Vierge qui oriente son bras vers le Sacré-Cœur.
+

© Christophe Kollmann et Patrick Merret (Lyon, Lieux-dits 2018)