5 / 9
LUCIE TAURINES. Elle parle de son « combat ». Lucie serait-elle une guerrière des temps modernes ? Responsable de la RSE au sein d’une importante entreprise de conseil informatique, elle sensibilise les collaborateurs à la question de l’inclusion des personnes exclues au moyen du digital. « Mon job, c'est de continuer à construire des ponts entre deux mondes qui parfois ne se côtoient même pas mais qui ont tant à s'apporter. C'est comme ça que je décrirais mon travail : responsable de l'inclusion, mais surtout constructrice de ponts ». Elle est également présidente de LP4Y en France, une association tournée vers les jeunes en situation d’extrême pauvreté. Sa grande chance, c’est de pouvoir concilier engagement personnel et vie professionnelle.
+

© LP4Y