3 / 8
Septembre 2014
"Pendant que je lui prépare son café avec deux sucres, je vois Monsieur Bernard se recoiffer et ajuster sa “belle” veste dans le reflet d'une vitre. Nous sirotons notre café et notre verre d'eau à l'ombre du néflier".
+

© Frédéric Bourcier