7 / 11
Sainte Clotilde, contre les maladies infantiles
Avant le baptême de son époux Clovis, Clotilde avait pris l’initiative de faire baptiser ses deux premiers fils. L’aîné, Ingomer, mourut peu de temps après. Le cadet, Clodomir, tomba également gravement malade, mais, par miracle, se rétablit. Très pieuse, Clotilde fit alors vœu d’intercéder après sa mort auprès du Christ pour obtenir la guérison des enfants malades. Morte en 545, elle est fêtée le 4 juin.
+

© Montage Aleteia