17 / 20
Détail d’un Ange, église Saint-Nicaise (Reims), René Lalique, 1926
Le maître-verrier René Lalique (1860-1945) est célèbre pour ses bijoux Art nouveau. Lorsque l’industriel Georges Charbonneaux lui demande de décorer l’église de sa cité ouvrière,  il choisit le motif de l’ange, sans doute en lien avec l’Ange au sourire de la cathédrale de Reims. Il réalise huit anges en verre jaune selon la technique du verre moulé pressé, inventée en 1902. Celui-ci, avec ses mains jointes, adopte une attitude de prière.
+

© Les Amis de Saint-Nicaise du Chemin vert