Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Démarrez la journée avec la newsletter d'Aleteia
Je m'abonne gratuitement !

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

1/7
La plus célèbre trace de sainte Geneviève à Paris est sans aucun doute le grand sarcophage (qui contiendrait la pierre tombale de la sainte) ainsi que la châsse où sont renfermées ses reliques. Conservées dans le transept de l'église Saint-Étienne-Du-Mont, les reliques de la sainte ont connu une histoire mouvementée. Elles étaient à l'origine conservées à l'abbaye Sainte-Geneviève puis transférées dans la nouvelle église Sainte-Geneviève construite par Louis XV. L'ancienne, tombant en ruines — implantée juste à côté de Saint-Étienne du Mont — fut donc démolie. Seul le clocher, connu aujourd'hui sous le nom de "tour Clovis", fut conservé. Sous la Révolution, l'abbaye perd sa vocation religieuse et au XIXe siècle elle se transforme en établissement d'enseignement.
2/7
Seconde trace importante de la vie de sainte Geneviève : l’abbaye Sainte-Geneviève, fondée en 502 par le roi Clovis et son épouse Clotilde qui y furent enterrés. C'est ici que le tombeau de sainte Geneviève fut, à l'origine, enseveli comme évoqué précédemment. Elle fut dédiée à sainte Geneviève qui avait l’habitude de venir prier sur cette colline d'où le nom de « montagne Sainte-Geneviève ». En grande partie détruite à la Révolution on peut cependant encore admirer la tour Clovis, les deux cloîtres et les bâtiments conventuels. L'ensemble accueille actuellement le prestigieux Lycée Henri IV.
3/7
Ce reliquaire-pendentif exécuté à Paris vers 1380-1390 contenait une cinquantaine de reliques, dont une parcelle de la Vraie Croix et une relique de Geneviève. Il représente l'épisode célèbre au cours duquel un ange rallume le cierge de sainte Geneviève qu'un démon vient d'éteindre. Cette œuvre est réputée avoir appartenu à Madame de Maintenon, qui l'aurait reçu du roi Louis XIV. On peut le voir au musée de Cluny à Paris.
4/7
Le culte important des Parisiens porté à sainte Geneviève fut l'occasion pour les artistes de lui rendre hommage au travers de nombreuses œuvres d'art. Sur l'église de Saint-Étienne-du-Mont, une statue, réalisée par Pierre Hébert au XIXe siècle, représente sainte Geneviève en bergère. C'est à partir de la fin du XVe siècle que sainte Geneviève est représentée ainsi. Les Génovéfains —congrégation qui observe la règle de saint Augustin — ont sans doute initié cette évolution. Marqués par le culte rendu à Jeanne d’Arc, ils auraient associé ces deux femmes d’exception, Jeanne ayant repoussé les Anglais, Geneviève les Huns.
5/7
À partir de 1843, une vingtaine de statues de reines de France et femmes illustres, choisies pour leur rôle marquant dans l’histoire de France, leur vertu ou leur renommée, ont été commandées à des artistes pour venir orner le jardin du Luxembourg. La sculpture représentant sainte Geneviève fut réalisée par Michel Louis Victor Mercier. Elle fut achevée le 4 janvier 1845.
6/7
Puvis de Chavannes, peintre éminent du mouvement symboliste a réalisé pour le Panthéon une série de peintures illustrant la vie de sainte Geneviève. Sur cette toile, la sainte est représentée veillant sur la ville de Paris.
7/7
Réalisée par l'artiste Paul Landowki (sculpteur français qui réalisa le Christ Rédempteur de Rio de Janeiro), cette grande sculpture de sainte Geneviève s'élève sur le pont de la Tournelle construit en 1929 sur les vestiges d'anciens ponts en bois rendus vulnérables à cause de la grande crue de 1910. Inaugurée le 27 août 1928, l'artiste ne sera pas présent à la cérémonie. Déçu de l'orientation choisie pour la statue, il restera toute sa vie navré par les exigences de la commande. Il aurait souhaité que la figure de sainte Geneviève soit tournée vers la cathédrale Notre-Dame de Paris.