Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Commencez la journée de la meilleure des manières : recevez la newsletter d'Aleteia
Je m'inscris!
1/7

Les Figues

Si Jésus mangeait toutes sortes de fruits, il avait probablement un penchant pour les figues. C’est ce que révèle l’Évangile de Marc (Mc 11, 12-14) qui ne cache pas la déception de Jésus face à un figuier sans fruits. Parce qu’elles contiennent beaucoup de calcium et de potassium, les figues sont bonnes pour la pression artérielle et pour garder des os solides.
2/7

Les sardines

Les scènes de pêche sont nombreuses dans le Nouveau Testament. Les poissons constituaient un apport très important en protéines pour Jésus et ceux qui le suivaient. Les sardines sont particulièrement appréciées dans la cuisine du Moyen-Orient, et leurs bienfaits nutritifs sont très nombreux : Avec eux, nous faisons le plein en omega 3, ce qui contribue à nous mettre de bonne humeur, et nous nous nourrissons aussi de vitamines et de protéines essentielles pour notre santé.
3/7

Le miel

La Bible nous enseigne l’importance du miel pour saint Jean Baptiste. Employé à l’époque pour sucrer les plats, il est fort probable que Jésus l’aimait aussi. Le miel contient des antioxydants et permet de réduire les troubles cardiaques, il protège aussi contre le cancer. Le miel à l’état pur réduit la pression artérielle, il protègerait aussi contre les allergies ambulatoires.

 
4/7

Les olives

Lieu très important du Nouveau Testament, c’est depuis le Mont des Oliviers que Jésus est monté aux Cieux. Les olives sont très présentes dans toute la cuisine méditerranéenne. Riches en graisses monosaturées, les huiles d’olives sont les plus saines de toutes.
5/7

L’agneau

Appelé lui-même l’Agneau de Dieu, Jésus a certainement prisé ce met déjà très apprécié en son temps. Souvent servi à la vapeur avec des légumes, l’agneau est la viande rouge la plus saine, avec un apport impressionnant en vitamines et en minéraux.

 
6/7

Le pain

S’il n’est pas recommandé pour ceux qui suivent un régime sans gluten, le pain est l’aliment le plus commun dans l’alimentation quotidienne de Jésus. Le pain d’orge était particulièrement populaire de son temps, c’est celui qui était employé au cours de la multiplication des pains (Jn 6, 9). Le pain d’orge est également moins raffiné que les autres pains, il contient davantage de vitamines, de minéraux et de fibres.
7/7

Le vin

Il est faux de penser que le vin n’est pas un aliment, et il constitue un excellent accompagnement pour de nombreux plats. C’est lui qui se transforme en sang du Christ sur l’autel à chaque messe. Chanté dans de nombreux chants religieux, il est le sujet principal du récit des noces de Cana. Le vin contient de nombreux antioxydants sensés prévenir contre le cancer, ses nutriments sont également bénéfiques pour le cœur.