1 / 6
Bienheureuse Pauline Jaricot
Vers 1835, Pauline est mourante et décide tout de même de se rendre en pèlerinage sur la tombe de Philomène. Elle implore le pape de canoniser la martyre si elle survit. Il accepte, considérant que ce serait un miracle. Contre toute attente, elle parvient à Mugnano, se recueille sur la tombe et est complètement rétablie. Grâce à cette guérison, le culte de sainte Philomène est autorisé.
+

© DR / Amis de Pauline Jaricot