7 / 10
Maria Micaela du Très-Saint-Sacrement (1809-1865)
Elevée chez les ursulines à Madrid, Maria Micaela y développe un amour profond pour Jésus-eucharistie. En 1856, elle fonde la Congrégation des servantes adoratrices du Très-Saint-Sacrement et de la Charité, pour accueillir des jeunes femmes tombées dans la prostitution. Elle veille fréquemment la nuit en adoration silencieuse au point qu’on l’appelait Madre Sacramento.
+

© Public domain