4 / 10
Thomas d’Aquin  (v. 1225-1274)
Lorsque saint Thomas d’Aquin, célèbre la messe un jour de 1273, il fait une expérience spirituelle à la suite de laquelle il s’arrêtera d’écrire. L’année suivante, alors qu’il se rend au deuxième concile de Lyon, il tombe gravement malade. On lui apporte le saint viatique sur son lit de mort, qu’il reçoit en déclarant : "C’est par amour de vous que j’ai étudié et veillé nuit après nuit, que sans compter j’ai travaillé, prêché et enseigné".
+

© Public domain