Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Démarrez la journée avec la newsletter d'Aleteia
Je m'abonne gratuitement !

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

1/12

Le cimetière Waverlay à Sydney, en Australie

Le cimetière de Waverley est un cimetière qui occupe le sommet des falaises de Bronte dans la banlieue sud-est de la capitale australienne. En plus d'une vue à couper le souffle, il se distingue par ses monuments des époques victoriennes et édouardiennes, en excellent état. Plusieurs personnalités australiennes y sont enterrées dont le poète Henry Lawson.
2/12

Le cimetière San Michele à Venise, en Italie

Le cimetière San Michele est un cimetière sur l'eau. On y transporte ses défunts en bateau. Il se trouve précisément sur l'île San Michele, une lagune comprise entre Venise et Murano. San Michele devient véritablement un cimetière en 1837, lorsque le canal qui sépare les deux îlots de San Michele et de San Cristoforo della Pace est comblé sur ordre de Napoléon Bonaparte. Le projet comporte une chapelle et un portique, mais par manque de fonds, il se résume finalement en un mur en demi cercle et une chapelle octogonale.
3/12

Le Cimitirul Vesel de Sapanta, en Roumanie

Le « Joyeux cimetière » (traduction française du nom roumain) de Sapanta se situe dans le village de Sapanta au nord de la Roumanie. Il a la particularité d'avoir ses tombes ornées de stèles funéraires en bois peintes de couleurs très vives, qui représentent une scène de la vie, une activité ou les causes du décès de la personne inhumée. Ces stèles sont souvent ornées d'un poème, parfois nostalgique, souvent humoristique, dédiées à la mémoire du mort.
4/12

Le cimetière de Morne-à-l’Eau, en Guadeloupe

En plein centre de Morne-à-l’Eau, commune animée du cœur de Grande-Terre, en Guadeloupe, les 1.800 tombes s'étagent sur les flancs d'un splendide amphithéâtre naturel, parsemé d'une végétation au vert typiquement tropical. D'autant plus que la majorité des caveaux sont construits en carrelage de faïence. Question couleur, la grande originalité de ce cimetière tient aux motifs en damier noir et blanc qui ornent la majorité des sépultures, donnant à l'ensemble des airs de grand échiquier.
5/12

Le cimetière de Chichicastenango, à Guatemala City

Situé dans cette ville célèbre pour sa culture traditionnelle amérindienne, le cimetière de Chichicastengo est une mosaïque étonnante de couleurs. Chaque défunt y a la sienne : le blanc pour les pères, le bleu turquoise pour les mères, le rose et le bleu pour les enfants, le jaune pour les grands-parents... Quelques jours avant le fête des morts on s'y emploie à nettoyer et raviver les couleurs des tombes et des croix pour honorer les défunts. Comme partout au Guatemala ce jour là, le cimetière est le lieu le plus fréquenté par les familles.
6/12

Pantéon Antiguo à Oaxaca, au Mexique

Fondé par les missionnaires espagnols en 1500, situé à l'est du centre historique d'Oaxaca, le cimetière général Pantéon est aussi connu sous le nom de San Miguel. S'il abrite les vestiges de nombreuses personnalités de l'histoire de la région et de la nation, il constitue également une magnifique vitrine pour une architecture funéraire. Il est très fréquenté le jour de la fête des morts. Des fleurs, des statuettes des saints et des bougies accompagnent les chants traditionnels mariachi.

 
7/12

Le cimetière de Highgate à Londres, au Royaume-Uni

Ce cimetière est situé à Highgate, un quartier du nord de Londres. Le lien particulier qu'entretenaient les Victoriens avec la notion de la mort a entraîné la création de très nombreuses sépultures et caveaux gothiques. Le site est couvert d'arbres, de buissons et de fleurs sauvages, dont la plupart ont été plantés puis laissés à l'abandon, donnant un aspect sauvage à la végétation et une atmosphère très poétique au lieu. Parmi les arbres de Highgate, on notera la présence d'un immense cèdre du Liban, probablement planté à cet endroit 100 à 150 ans avant la création du cimetière.

 
8/12

Le cimetière marin de Sète, en France

C’est le plus célèbre des cimetières marins français, car il fut chanté par un grand poète sétois. En effet Le Cimetière Marin est le titre d’un poème de Paul Valéry paru en 1920. Creusé à même la falaise au XVIIe siècle pour enterrer les premiers ouvriers morts sur le chantier de construction du môle Saint-Louis, ses tombes racontent la vie de ce petit port. À Sète, face à la Méditerranée, reposent désormais Paul Valéry mais aussi Jean Vilar (1912-1971), fondateur du Festival d’Avignon.
9/12

Le cimetière South Park Street à Calcutta, en Inde

C'est un des plus grands cimetières chrétiens en dehors de l'Europe et des États-Unis. Ce lieu historique, à présent classé comme site protégé, abrite les tombeaux de personnalités ayant participé à l'essor de Calcutta au temps de l’Empire Britannique. Le plus célèbre est celui du général-major Charles Stuart (1758-1828), surnommé " Hindu Stuart " pour son amour de la culture indienne.
10/12

Le cimetière La Recoleta à Buenos Aires, en Argentine

Le cimetière de Recoleta est un célèbre cimetière situé dans un quartier résidentiel de la capitale argentine. Il fut dessiné par le Français Prosper Catelin, à l'initiative du ministre Bernardino Rivadavia, et inauguré en 1822. Il se trouve au côté de l'ancien couvent des pères Recollets. Il constitue une superbe exposition d'architecture funéraire du XIXe et du début du XXe siècle, avec des panthéons familiaux et des caveaux de la haute bourgeoisie ainsi que d'anciens riches planteurs.
11/12

Le cimetière de Woodlawn à New York, aux États-Unis

Situé dans l'arrondissement du Bronx, le Woodlawn Cemetery est l'un des plus grands cimetières de la ville de New York. Réalisé par des architectes et des paysagistes renommés, il s'étend sur 160 hectares (l’équivalent de la moitié de la surface de Central Park) où alternent bosquets verts, cours d’eau et arbres fleuris. Beaucoup de sépultures — parmi lesquelles plus de 1.300 mausolées privés — ont été construits par des architectes de grande renommée. On peut y trouver également un mémorial aux victimes de la catastrophe du Titanic de 1912.
12/12

Le cimetière de Peksowy Brzyzek à Zakopane, en Pologne

Avec ses ornements sculptés dans le bois, le vieux cimetière de Peksowy Brzyzek fait partie des visites incontournables de cette petite station de montagne des Tatras, au sud de la Pologne. La sculpture du bois est une spécialité de la région et le vieux cimetière de Zakopane regorge de petits chefs-d'œuvre de cet artisanat typique : des sculptures du Christ de pitié, des croix ornées, des troncs sculptés en guise de pierre tombale. Le jour de la Toussaint le cimetière s'illumine le soir des milliers de bougies qui créent une ambiance spectaculaire admirée par de nombreux visiteurs nocturnes.