Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Commencez la journée de la meilleure des manières : recevez la newsletter d'Aleteia
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

1/10

Le safran

Les propriétés médicinales du safran sont connues et utilisées depuis longtemps. On s’en sert notamment comme antalgique et comme anti-inflammatoire. Il améliore les problèmes d’insomnie et stimule la digestion. Il lutte efficacement contre la dépression légère.

Comment l’utiliser ? Pour traiter les cas de dépression, on utilise surtout des comprimés contenant 30 mg de safran. On également l’utiliser en teinture mère : 50 gouttes matin et soir diluées dans une infusion de mélisse.
2/10

La passiflore

La passiflore a longtemps été utilisée comme anxiolytique partout dans le monde. Les études ne relèvent généralement pas d’effets indésirables à l’utilisation de la passiflore, mais de rares cas ont pu être observés, notamment des sensations d’étourdissement, des somnolences ou des sentiments de confusion.

Comment l'utiliser ? La passiflore peut se consommer sous forme de capsules, comprimés ou d’infusion. Elle peut s’utiliser avec d’autres plantes aux propriétés sédatives et calmantes comme le houblon, la valériane, la mélisse ou le millepertuis. Toutefois, elle est déconseillée aux femmes enceintes et allaitantes.
3/10

Le millepertuis

Connu sous le nom de l’herbe de la Saint-Jean, le millepertuis est une plante qui a été utilisée pendant des siècles pour traiter toute une variété de maladies. La dépression en est la première indication, à tel point que l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a reconnu l'intérêt de la plante dans le traitement de la dépression légère à modérée.

Comment l’utiliser : Le millepertuis se consomme essentiellement sous forme d’infusions : 25g de millepertuis séché ou 35g de millepertuis frais pour 500mL d’eau, à raison de 2 tasses par jour, pour un adulte.
4/10

La valériane

La valériane est une plante qui traiterait les troubles du sommeil, l’anxiété et l’agitation nerveuse. Aux doses recommandées, cette plante n’a presque aucun effet indésirable. Toutefois elle présente des effets sédatifs, il n’est donc pas recommandé de la consommer avant de prendre le volant.

Comment l'utiliser ? La valériane se consomme en infusion (2 à 3 g de racine séchée infusée pendant 5 à 10 minutes dans 150 mL d’eau bouillante), jusqu’à 5 tasses par jour, mais elle se consomme également en teinture mère, ou en extrait normalisé (de 250 à 400 mg 3 fois par jour).
5/10

L’aubépine

L'aubépine est connue depuis l'Antiquité. Elle est réputée pour traiter les palpitations mais elle est aussi efficace pour lutter contre l'anxiété, l'insomnie et des troubles légers du sommeil ou encore des troubles liés à la ménopause.

Comment l'utiliser ? On l’emploie beaucoup sous forme de préparations comme des infusions. Pour cela il faut entre 10 et 20 g de fleurs séchées par litre d'eau que l'on laisse infuser dix minutes. Il est recommandé d'en boire de deux à trois tasses par jour. Un autre type d'infusion est possible avec les baies d’aubépine.

 
6/10

La lavande

Déjà utilisée par les Romains dans l'Antiquité pour son parfum et ses qualités thérapeutiques, la lavande est aujourd'hui l'une des plantes médicinales les plus prisées en phytothérapie, notamment pour des problèmes de nervosité et de sommeil.

Comment l'utiliser ? Pour profiter des vertus relaxantes de la lavande, laisser infuser sept minutes une à deux cuillerées à café de fleurs séchées dans 150 ml d’eau frémissante. Cette tisane peut être bue trois fois par jour ou seulement au coucher en cas d’insomnie.

 
7/10

La rhodiole

Également appelée rhodiola rosea, la rhodiole augmente la résistance de l'organisme aux divers stress qui le touchent. Sa racine contient en effet de la rosavine, un principe actif qui aide à lutter contre la déprime.

Comment l'utiliser ? En infusion, poudre, tisane ou décoction : 350 à 550 mg/jour pendant sept jours de cure, suivis de sept jours de pause, de une à trois tasses par jour. Pour la décoction, râper la racine pour obtenir de la poudre, faire bouillir de l'eau et verser la poudre ou encore la racine découpée en lamelles, laisser mijoter de cinq à dix minutes, boire chaud ou tiède). À éviter de la prendre le soir, car elle peut provoquer l'insomnie. Toutefois, la plante est déconseillée aux femmes enceintes et à celles qui allaitent, aux personnes souffrant d'une maladie rénale ou de cirrhose.
8/10

La camomille

De nombreuses études ont démontré les vertus apaisantes de la camomille chez les personnes souffrant d’un stress élevé ou d’anxiété. Favorisant la détente, elle apaise les tensions musculaires dues aux contrariétés et encourage au sommeil.

Comment l’utiliser ? Ses propriétés sédatives sont largement utilisées en infusion le soir avant le coucher pour un sommeil de qualité et des insomnies réduites.
9/10

Le tilleul

Le tilleul réduit les symptômes des troubles nerveux tels que les spasmes, la tachycardie, les migraines, les douleurs musculaires, l'anxiété et la fatigue. En outre, ses propriétés sédatives favorisent le sommeil et diminuent les insomnies.

Comment l'utiliser ? Il se consomme généralement en infusion sous forme de fleurs séchées additionnées d'eau bouillante à raison de quatre tasses par jour (pas plus), dont une avant le coucher.

 
10/10

Le ginseng

Le ginseng est une plante stimulante qui aurait également des effets sur la déprime, l’irritabilité et les troubles du sommeil. Il est  surtout utilisé pour stimuler le système immunitaire et tonifier l’organisme des personnes fatiguées ou affaiblies.

Comment l'utiliser ? Le ginseng peut se consommer sous forme de capsules par dissolution dans l’eau bouillante (faire bouillir de 1 à 2 g de racines dans 150 mL d’eau chaude pendant 10 à 15 minutes). Les dosages peuvent aller jusqu’à 3 g, trois fois par jour.