7 / 12
Un péché contre la Nature
« Quand j’administre le sacrement de réconciliation (la confession) - et aussi quand je le faisais avant -, c’est rare que quelqu’un s’accuse d’avoir fait violence à la nature, à la Terre, à la Création », a déclaré le Pape en recevant des experts en théologie morale samedi 9 février 2019. « Nous n’avons pas encore conscience de ce type de péchés », a-t-il regretté, en évoquant « le cri de la Terre, violée et blessée de mille manières par une exploitation égoïste ». « La dimension écologique est une composante imprescriptible de la responsabilité de chaque personne et de chaque nation ».
+

© Antoine Mekary | ALETEIA