8 / 10
L’Annonciation
Plusieurs enlumineurs de talent ont collaboré au décor de ces Heures. Le Maître de Guise, nommé d’après ce manuscrit dont il a réalisé vingt-sept peintures, travaille en lien avec le Maître d’Egerton, d’origine flamande, auteur d’une peinture et des bordures en feuilles d’acanthe. Près de 500 « drôleries » peuplent les marges. Ce sont elles qu’admire le duc d’Aumale. L’artiste anonyme s’amuse à varier les couleurs et à introduire des différences telles une tête chevelue d’un côté, chauve de l’autre.
+

© IRHT CNRS Chantilly Musée Condé