6 / 12
Paray-le-Monial
Depuis la fin du XIXe siècle, les sanctuaires de Paray-le-Monial sont des lieux de d’adoration du Sacré-Cœur. Leur fréquentation par les pèlerins est due aux visions de Marguerite-Marie Alacoque dans la seconde moitié du XVIIe siècle et plus encore à l’action du jésuite Claude La Colombière. Les révélations de Jésus à sainte Marguerite Marie sont une invitation à faire l’expérience de l’amour de Dieu dans l’intimité de la prière, à se laisser aimer par Dieu et accueillir son pardon.
+

© Shutterstock | DyziO