Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Démarrez la journée avec la newsletter d'Aleteia
Je m'abonne gratuitement !

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

1/12

Mère Teresa

« Jésus, je vous aime, Jésus, je vous aime ! »

C’est au milieu des siens, à Calcutta, que Mère Teresa meurt d'un arrêt cardiaque le 5 septembre 1997 à l'âge de 87 ans, à la veille de participer à une messe en mémoire de son amie, la princesse Diana décédée le 31 août. Les paroles ultimes de cette religieuse albanaise missionnaire, qui a consacré sa vie au service des pauvres, frappent par son abandon à Dieu alors qu'elle connaît à ce moment là une nuit profonde de la foi décrite dans ses Écrits intimes : "Jésus, je vous aime, Jésus, je vous aime !"
2/12

 Saint Jean Paul II

« Laissez-moi aller à la maison du Père. »

Sachant que le moment de passer à l’éternité approche et en accord avec les médecins, le pape Jean Paul II décide de ne pas se rendre à l’hôpital mais de rester au Vatican. Il souhaite mourir chez lui, en restant près de la tombe de l’apôtre Pierre. Le dernier jour de sa vie – le samedi 2 avril 2005 – les prières et la messe se poursuivent à son chevet. Jean Paul II y participe malgré la fièvre et une faiblesse extrême. À quelques heures de sa mort il dit à ses proches : « Laissez-moi aller à la maison du Père ».
3/12

Sainte Thérèse de Lisieux

« Mon Dieu... je vous aime ! »

Religieuse carmélite, Sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus, encore appelée la petite Thérèse, souffre depuis plusieurs semaines de la tuberculose. Ses deux sœurs, Mère Agnès (Pauline) et soeur Geneviève (Céline) font office de gardes-malade et d'infirmières. Ayant le sentiment qu'il ne faut pas qu’elles soient perdues, toutes deux vont noter les paroles de Thérèse. Le récit de ses derniers jours dévoile son abandon total, dans la confiance et l'amour, culminant dans cette ultime parole dite le jour de sa mort, le 30 septembre 1897 en regardant son crucifix : "Mon Dieu... je vous aime !"
4/12

Saint Augustin

« Que Ta volonté soit faite, Viens Seigneur Jésus ! »

Plus le mal s'aggrave, plus saint Augustin ressent le besoin de solitude et de prière quand la mort se rapproche. Pour ne pas que son recueillement soit dérangé, dix jours avant sa mort, ce grand philosophe, théologien et docteur de l'Église demande de ne laisser entrer personne dans sa chambre, à l’exception de ses médecins. Sa volonté est respectée. Pendant tout ce temps, il se livre à l'oraison. Le 28 août 430, à l'âge de 75 ans, il meurt en disant : "Que Ta volonté soit faite, Viens Seigneur Jésus !"
5/12

Saint Thomas More

« Je meurs, bon serviteur du roi, et de Dieu premièrement. »

Ces quelques mots sont prononcés par Thomas More devant le peuple de Londres venu assister à sa décapitation le 6 juillet 1535. Les mots de cet avocat, homme d'État et père de famille, résonnent cinq cents ans plus tard. Chancelier du roi d’Angleterre Henri VIII, il refuse, au nom de sa conscience et de sa fidélité à l’Église, d’approuver les choix totalitaires de ce dernier. Il sera condamné à mort pour haute trahison. Son ultime parole résume sa vie : « Je meurs, bon serviteur du roi, et de Dieu premièrement. »

 
6/12

Sainte Jeanne d’Arc

« Jésus, Jésus, Jésus, Jésus... »

Le 30 mai 1431, Jeanne d'Arc est tirée de sa cellule par le bourreau pour être brûlée vive sur la place du Vieux-Marché de Rouen. Tout au long du chemin, elle pleure et se lamente. Elle réclame une croix qu'un paysan lui fabrique avec deux petits morceaux de bois. Le bourreau l'attache à un poteau planté au milieu des fagots. Elle gémit à plusieurs reprises : « Jésus, Jésus », émouvant ainsi la foule qui assiste au supplice. La future patronne de la France meurt brûlée vive à l'âge de 19 ans.
7/12

Saint Jean Bosco

« Dites aux enfants que je les attends tous au paradis. »

Prêtre italien, Jean Bosco ou Don Bosco réinvente l’éducation des jeunes par la douceur, la confiance et l'amour. Entouré de ses proches, il meurt épuisé, en butte à l'hostilité de son évêque qui ne le comprend pas. Jusqu’à son dernier souffle, il prie et bénit ceux qui viennent le voir. Au soir de sa mort le 31 janvier 1888, il prononçe ces derniers mots : « Dites aux enfants que je les attends tous au paradis. Du haut de la chaire, insistez sur la fréquente communion et la dévotion à la Sainte Vierge. »
8/12

Bienheureux Charles d'Autriche

« Jésus ».

Malgré l'humiliation et l'exil, Charles d'Autriche et son épouse Zita restent unis y compris face à la pneumonie qui va finalement l'emporter. Les dernières paroles à son épouse de celui qui a montré, à travers toute sa vie, qu’il était possible de n’avoir aucun obstacle pour s’unir à Dieu en vérité, sont celles-ci : "Mon amour pour toi n'a pas de fin". Il meurt le 1er avril 1922 à l'âge de 34 ans en prononçant le nom de "Jésus" comme dernière parole.
9/12

Padre Pio

« Jésus Marie, Jésus Marie. »

La nuit du 22 au 23 septembre 1968, Padre Pio est en fin de vie. Il est deux heures du matin dans sa cellule au couvent de San Giovanni Rotondo. Quelques heures plus tôt, le frère capucin a célébré la messe solennelle du cinquantenaire de ses stigmates. Autour du saint, son médecin, le supérieur du couvent et une poignée de frères capucins sont réunis. Avant de perdre définitivement conscience, Padre Pio répète inlassablement « Jésus Marie, Jésus Marie. »
10/12

Saint Louis-Marie Grignion de Montfort

« Allons, mes bons amis,
Allons en paradis
Quoiqu’on gagne en ces lieux,
Le paradis vaut mieux. »

Épuisé par la fatigue et les pénitences, saint Louis-Marie Grignion de Montfort, prêtre français contemporain de Louis XIV, meurt le 31 janvier 1888 lors d’une mission paroissiale à Saint-Laurent-sur-Sèvre, en Vendée. Il avait seulement 43 ans. Celui qui a ouvert le chemin d’un authentique culte marial a prononcé ces dernières paroles avant de mourir : « Allons, mes bons amis, Allons en paradis, Quoiqu’on gagne en ces lieux, Le paradis vaut mieux. »
11/12

Sainte Elisabeth de la Trinité

« Je vais à la Lumière, à l’Amour, à la Vie ! »

Religieuse carmélite française, sainte Elisabeth de la Trinité a livré toute sa vie sans réserve au Christ. Elle partage à ses amis et à ses sœurs sa merveilleuse découverte : nous sommes tous appelés, tous aimés, tous habités par la Présence du Dieu tout amour. Consumée par la maladie d’Addison, elle en accueille sereinement les terribles souffrances comme une identification au Christ crucifié. Elle meurt à 26 ans le 9 novembre 1906 en disant : « Je vais à la Lumière, à l’Amour, à la Vie. »

 
12/12

Sainte Maria Goretti

« Je pardonne à Alessandro Serenelli et je souhaite qu’il soit à jamais avec moi au Ciel ».

Cette jeune fille n'a même pas 12 ans quand elle est tuée par un jeune homme, son voisin, qui voulait abuser d’elle. Sa famille la découvre poignardée. Sentant que la mort est proche et après avoir reçu la communion pour la dernière fois, Maria Goretti confie au prêtre « pour l’amour de Jésus, je pardonne à Alessandro. Je veux qu’il vienne lui aussi avec moi au Paradis. Que Dieu lui pardonne, car moi, je lui ai déjà pardonné ». Elle meurt le le 5 juillet 1902.