Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Commencez la journée de la meilleure des manières : recevez la newsletter d'Aleteia
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

1/12

Le pape François prend des risques

On sait que notre bon Pape est particulièrement adepte des arts du cirque. En juin 2016, à l'occasion du jubilé pour les gens du cirque et des spectacles itinérants, il n'a pas hésité à caresser un tigre. On mettrait notre main à couper qu'il n'hésite pas à donner de sa personne.
2/12

Quand une petite fille vole sa calotte au Saint-Père

Le 22 mars 2017, à l'issue de l’audience générale du mercredi, le pape François saluait comme à son habitude la foule massée sur la place Saint-Pierre. Alors qu'il l'embrassait, une petite fille nommée Estella Westrick a tenté de lui chiper sa calotte blanche. Elle a bien failli gagner ! Et ce pape qui ne manque pas d'humour est parti dans un grand éclat de rire.
3/12

Quand François casse sa férule...

La férule papale, ce bâton liturgique qui manifeste le pouvoir spirituel et temporel du successeur de Pierre, fait partie des huit ornements spécifiques réservés aux successeurs de Pierre. Le 6 juin 2015, lors d'une visite à Sarajevo (Bosnie), consternation : la férule s'est cassée juste avant la messe dans le stade olympique. Mais il en fallait plus pour décourager ce Pape adepte de la simplicité qui s'est contenté d'une férule réparée illico presto avec un morceau de ruban adhésif.
4/12

Le pape François et les enfants turbulents

Il court il court le furet... Le 28 novembre 2018, pendant l'audience générale, un bambin intrépide a échappé à la garde de sa maman, montant sur scène pour aller jouer avec le costume d'un garde suisse à quelques mètres à peine du souverain pontife. L'enfant, sourd-muet, devait probablement être adepte de plumes et de rayures. Cette intrusion n'a nullement gêné le pontife argentin qui s'est exclamé joyeusement : « Il est indiscipliné, mais il est libre ».
5/12

Le Pape aimerait-il se déguiser ?

On pourrait croire que le Pape s'est déguisé en religieuse romaine. En réalité, le vent souffle où il veut et ce jour-là, il a choisi de souffler au Vatican au moment du passage du Pape sur la place Saint-Pierre.
6/12

Une calotte papale fantaisiste

D'ailleurs, le vent souffle à tel point que la calotte du pontife argentin elle-même a fini par se faire la malle. Heureusement, François est capable de prendre ce genre de petites mésaventures avec le sourire.
7/12

Le pape François et les médias

Dans la nuit du 10 au 11 septembre 2017, de retour de Colombie, pendant la conférence de presse dans l’avion, le Pape s’est assis au milieu des journalistes à cause des turbulences, un choix plutôt inhabituel de la part d'un souverain pontife. Ici, au côté du directeur du bureau de presse du Vatican, Greg Burke, le 22 janvier 2018, au retour d'un voyage au Chili et au Pérou.
8/12

« On m'a fait un œil au beurre noir »

Le 10 septembre 2017, lors d'une visite à Carthagène (Colombie), le Pape s'est cogné contre la vitre de sa papamobile après un freinage un peu brutal. Ses gardes du corps sont venus à sa rescousse. Blessé à l'arcade sourcilière gauche et à la pommette, il a continué à déambuler parmi la foule. Il ne s'est d'ailleurs pas départi de son humour et a confié un peu plus tard : "Je n'ai pas vu la vitre, et paf. [...] On m’a fait un œil au beurre noir".
9/12

Un grand amateur de maté

Originaire d'Argentine, le pape François prise particulièrement le maté, cette boisson traditionnelle d'Amérique latine qui se consomme en infusion dans un petit récipient (en principe une calebasse) avec une pipe filtrante. Et il n'hésite pas en consommer, y compris au cours des audiences générales, comme d'autres fumeraient le calumet de la paix.
10/12

Bienveillant avec ceux qui le protègent

En janvier 2018, à la fin de son voyage latino-américain, un cheval s'est cabré au passage de la papamobile dans la ville d'Iquique (nord du pays), désarçonnant au passage sa cavalière, une policière. Le successeur de Pierre a alors fait arrêter le convoi pour s’occuper d'elle et lui adresser quelques mots de consolation.
11/12

Le pape François fait tourner le ballon

Le 2 janvier 2019, le souverain pontife a pu assister à quelques numéros donnés par les artistes du cirque de Cuba. Danseurs aux costumes bigarrés, musique latino tourbillonnante, gymnastes plus agiles que jamais… Le pape argentin a d’ailleurs participé lui-même au spectacle lorsque l’un des artistes lui a posé un ballon sur l’index, que le pontife a fait tourner avec brio… et avec un plaisir évident. De quoi faire tourner la tête des nombreuses personnes présentes dans la salle.
12/12

Quand le Pape se fait faucher son siège par un petit malin

On se croirait dans un jeu de chaises musicales. Le 26 octobre 2013, à l'occasion du pèlerinage des familles au Vatican, un petit garçon nommé Didier n'a pas hésité à serrer le Pape dans ses bras et à embrasser sa croix. Il est même allé jusqu'à s'installer sur son siège pendant la messe. Et si certains ont tenté de l'en déloger, l'enfant a tenu bon et il est resté un long moment au côté du successeur de Pierre qui semblait s’accommoder avec simplicité de la situation.