Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Démarrez la journée avec la newsletter d'Aleteia
Je m'abonne gratuitement !
1/12

La cathédrale Notre-Dame d'Amiens (Picardie)

Il s'agit d'une plus grandes églises de France et de la plus grande cathédrale du Moyen Âge (elle pourrait contenir deux fois Notre-Dame de Paris). Elle est un exemple achevé du style gothique du XIIIe siècle, par son élévation intérieure et par son décor sculpté.
2/12

La cathédrale Saint-Étienne de Bourges (Centre)

La cathédrale de Bourges n’est pas, comme d’autres cathédrales françaises, consacrée à Notre-Dame. Elle porte le vocable de saint Étienne, premier martyr de la Chrétienté, car elle a été construite sur un emplacement qui servait déjà de lieu de culte chrétien à l’époque romaine et qui renfermait une relique de saint Étienne.
3/12

La cathédrale Notre-Dame de l'Annonciation du Puy-en-Vélay (Auvergne)

Le véritable exploit en terme de construction fut de bâtir une partie de la cathédrale – quatre travées – au-dessus du vide, avec des piliers monumentaux permettant de combler les 17 mètres de dénivelé.
4/12

La cathédrale Saint-André de Bordeaux (Aquitaine)

La cathédrale, consacrée par le pape Urbain II en 1096, est la première cathédrale vouée à saint André en Occident. Selon la tradition, sa dédicace aurait été décidé suite au rêve fait par saint Martial, évêque de Limoges et évangélisateur de l’Aquitaine, à la mort de saint André.
5/12

La cathédrale Saint-Front de Périgueux (Dordogne)

L’origine de la cathédrale remonte au VIe siècle, alors qu’elle n’était encore qu’une église monastique aux bases carolingiennes, implantée autour du tombeau de l’apôtre saint Front. Saint Front semble avoir été un évêque de Périgueux, envoyé directement par saint Pierre. On lui attribue la fondation du siège épiscopal de la ville.
6/12

La cathédrale Saint-Jean-Baptiste de Bazas (Gironde)

Édifiée au XIIIe et XIVe siècles sur le modèle des grandes cathédrales gothiques du Nord de la France, la cathédrale a été dévastée en grande partie par les Huguenots (1577-1578). Mais les portails, le plus bel exemple de statuaire gothique de la Gironde, ont été épargnés
7/12

La cathédrale Saint-Caprais d'Agen (Lot-et-Garonne)

La cathédrale Saint-Caprais d'Agen présente plusieurs particularités dont son abside romane qui est prolongée par un vaisseau gothique à une seule nef et ses murs qui sont tous, sans exception, peints et présentent un ensemble remarquable d’illustrations de l’Ancien et Nouveau Testament.
8/12

La cathédrale Sainte-Marie d'Auch (Gers)

Elle s'élève sur l'emplacement d'une ancienne église romane du XIe siècle. Sa construction a duré deux cents ans (1489 - 1680), ce qui explique la variété des styles : Gothique Flamboyant pour l'ensemble de l’œuvre et Renaissance pour la façade encadrée de deux tours d'une hauteur de 44 mètres.
9/12

La cathédrale Sainte-Marie de Bayonne (Pyrénées-Atlantiques)

S’élevant sur le site d’une cathédrale romane qui fut ravagée par un incendie en 1258, c’est entre la moitié du XIIIe siècle et le XVIe siècle que la cathédrale Sainte-Marie de Bayonne fut érigée par étape. Elle fut dotée de flèches au XIXe siècle par une opération d’envergure menée par un disciple de Viollet Leduc, Boeswillwad.
10/12

La cathédrale Saint-Étienne de Cahors (Lot)

Cathédrale gothique, romane et byzantine, la cathédrale Saint-Étienne, édifiée au XIIe siècle, est l'un des plus vastes édifices français à coupoles sur pendentifs. Elle abrite notamment la Sainte Coiffe qui enveloppait la tête du Christ lors de sa mise au tombeau.
11/12

La cathédrale Notre-Dame de Saint-Bertrand-de-Comminges (Haute-Garonne)

Elle a été la cathédrale du diocèse de Comminges jusqu'au 29 novembre 1801, date à laquelle le pape Pie VII a établi la bulle Qui Christi Domini répartissant le territoire du diocèse de Comminges entre l'archidiocèse de Toulouse et le diocèse de Bayonne.
12/12

La cathédrale Saint-Lizier de Saint-Lizier (Ariège)

Consacrée en 1117 sous l'épiscopat de l'évêque Jordan (1094-1155), elle est restée une cathédrale jusqu'en 1655.