Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Démarrez la journée avec la newsletter d'Aleteia
Je m'abonne gratuitement !

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

1/6

Ils font partie de nos racines.

Nos amis d’enfance ont été les témoins de nos premiers pas, dans tous les sens du terme. Avec nos voisins et nos camarades de classe, nous avons appris à compter, à lire et à écrire. Nous avons appris la plupart des jeux et des sports que nous pratiquons encore. Surtout, nous avons vécu des moments de joie ensemble, nous avons partagé d’innombrables expériences qui nous ont marquées.
2/6

Ils savent de nous ce que personne d’autre ne sait.

Tentez l’expérience de retrouver vos camarades de classe après 30 ans d’absence. Partagez ce que vous vivez, vos passions, vos activités, votre parcours de vie. Vous parlerez de vos joies, de ce que vous avez construit, de votre famille, de vos enfants. Vous parlerez aussi de vos échecs, de vos souffrances… Ensemble, vous vous accorderez qu’il n’y a pas de retour en arrière possible. Et pourtant, vous vous rejoindrez tous sur une évidence : personne n’a vraiment changé et certains traits de personnalité de l'enfance sont toujours présents des années après ! Les nerveux sont toujours nerveux, les sentimentaux toujours sentimentaux, les artistes le sont restés, les clowns le sont toujours…
3/6

Avec nos amis d’enfance, nous pouvons vraiment être nous-même.

Ils nous connaissent depuis longtemps, avec nos défauts et nos qualités. Ils nous ont vu vivre mille choses différentes. Ils savent mieux que quiconque comment nous réagissons à tel ou tel contexte. Notre caractère peut évoluer, mais notre tempérament de base reste le même. C’est pourquoi nous nous sentons souvent si bien avec eux : nous n’avons pas besoin de leur dissimuler quoique ce soit et, si nous voulions leur dissimuler quelque chose, nous n’y parviendrions probablement pas.
4/6

Un lien mystérieux nous unit profondément.

Quand nous avons besoin d’aide, nos amis d’enfance sont là pour nous tendre la main, pour nous offrir leurs services. Les liens que nous partageons ont créé une profonde empathie entre nous. L’amitié qui est née dans une salle de classe, sur un terrain de sport, dans un parc ou dans un camp de scouts est l'une des valeurs les plus précieuses dans notre vie adulte.
5/6

Ils nous aident à renforcer notre estime de nous-même.

Lorsque les choses tournent mal pour nous, nos amis d’enfance nous restent quand-même fidèles. Ils nous rappellent aussi qu’à leurs yeux, nous sommes et serons toujours des hommes et des femmes de valeur en raison de ce que nous sommes personnellement. C’est un sentiment sécurisant qui nous permet de traverser les périodes difficiles. Nos amis d’enfance sont les fondements solides sur lesquels nous pouvons nous reposer quand nous en avons besoin.

 
6/6

Ils nous aident à être réalistes.

Les films et les réseaux sociaux projettent souvent un idéal faussé de la vie adulte et de la vie de famille. Retrouver ses amis d’enfance nous permet de garder le sens des réalités. Parce qu’avec les années, nous apprenons qu’ils vivent des expériences souvent très similaires aux nôtres. Il y a ceux qui rencontrent plus de succès que les autres, ceux qui ont plus de difficultés, nous avons tous des engagements et des responsabilités, des hauts et des bas, des joies et des peines. La vie parfaite n’existe pas. La beauté que certaines familles expriment sur Instagram ne reflète jamais tout d’elle. Lorsque notre regard sur nous-même est réfléchi par celui de nos amis d’enfance, cela nous aide à garder les pieds sur terre.