Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

1/7
SAINT JOSEPH. PÈRE PROTECTEUR. Même s’il apparaît dans l’histoire de la Nativité, on sait peu de choses sur Joseph. Deux traditions s’attachent à son histoire. La première le décrit comme un vieil homme, heureux d’avoir un fils même sans en être le vrai père. L’autre le décrit comme un homme dans la vigueur de l’âge et nous le présente comme étant un « charpentier ». Il se marie avec une femme qui porte déjà un enfant qui n’est pas de lui. Il choisit d’accepter cet enfant, de le protéger et de l’élever. Les pères protecteurs sont les pères réels, leur rôle dans l’éducation des enfants mérite un immense respect. Le conseil de saint Joseph : Soutenez votre famille, peu importe les difficultés qui surviennent.
2/7
SAINT SIMON DE CYRÈNE. PÈRE HUMBLE. En allant pour ses affaires dans la ville de Jérusalem, Simon est loin de se douter ce qu’il va vivre lorsqu’il s’arrête au spectacle d’une foule immense rassemblée dans la rue. C’est à ce moment que Jésus lui apparaît - quand il ne parvient plus à porter sa croix. Simon est alors choisi au hasard par un garde romain pour venir à l’aide du supplicié. Il racontera toute l'histoire à son fils Rufus qu’il élèvera dans la Foi au Christ, à tel point que le fils est aujourd’hui considéré comme un saint autant que son père. Le conseil de Simon de Cyrène : Transmettez à vos enfants le sens de la Foi et ce qu'elle signifie personnellement pour vous.
3/7
SAINT THOMAS MORE. PÈRE COURAGEUX. Thomas More est le père de quatre enfants.Il est Chancelier de la Couronne pendant le règne du Roi Henri VIII, au XVIème siècle. Lorsque celui-ci décide de divorcer de son premier mariage et d’épouser sa maîtresse Anne Boleyn, Thomas est le seul de tout le gouvernement à s’y opposer. En tant que père et mari, il défend la beauté du mariage et de la famille jusqu’à son dernier souffle. Il sera exécuté. Le conseil de Thomas More : Souvent, un père doit défendre des positions très courageuses pour défendre sa propre famille.
4/7
SAINT ÉTIENNE DE HONGRIE. PÈRE ENGAGÉ. De tous ses enfants, il n’en a qu’un qui atteint l’âge adulte. Il s’agit d’Emeric, qui est élevé selon les valeurs spirituelles de son père et qui sera canonisé comme lui. En tant que roi de Hongrie, Étienne fait édifier de nombreuses églises et des monastères dans tout le pays. Sur son lit de mort, il prie la Vierge Marie « À toi, Reine des Cieux, et à ta protection, je recommande l’Église, les évêques, le clergé et tout le royaume, ses gouvernants et ses habitants. » Le conseil de saint Étienne : Si un père vit sa foi sérieusement, ses enfants en feront autant.
5/7
SAINT LOUIS. PÈRE EXIGEANT. Le roi Louis IX de France est connu pour son sens de la justice. Pourtant, s’il figure dans cette liste, c’est parce qu’avant de mourir, il donne à son fils le meilleur conseil qu’un père puisse donner : « Tu dois te garder de toutes choses que tu penseras devoir lui déplaire et qui sont en ton pouvoir, et spécialement tu dois avoir cette volonté que tu ne fasses un péché mortel pour nulle chose qui puisse arriver, et qu’avant de faire un péché mortel avec connaissance, que tu souffrirais que l’on te coupe les jambes et les bras et que l’on t’enlève la vie par le plus cruel martyre. » Saint Louis sait qu’il n’y a rien de pire en ce monde que de trahir ses propres principes. Il enseigne à son fils de ne pas rechercher les succès du monde à n’importe quel prix, mais plutôt de renforcer toujours sa vertu. Le conseil de Saint Louis : Soyez toujours prêts à enseigner à vos enfants des principes exigeants.
6/7
BIENHEUREUX CHARLES D'AUTRICHE. PÈRE IMPLIQUÉ. Dernier empereur d’Autriche et roi de Hongrie, défenseur inlassable de la paix pendant la Première Guerre mondiale, le Bienheureux Charles forme également un couple rayonnant avec son épouse Zita. Mariés en 1911, ils élèvent huit enfants jusqu’à la mort prématurée de Charles, en 1922. Diriger un empire en pleine guerre implique d’infinies difficultés. Néanmoins, au milieu de la tempête, Charles n’oublie jamais l’importance de sa famille. Avec son épouse, il a à coeur l'éducation de ses huit enfants, sur les questions de foi en particulier. Il leur apprend personnellement leurs prières. "Nous devons nous conduire l'un l'autre au Ciel" dit-il à son épouse lors de leur mariage. C'est ainsi qu'il voyait aussi son rôle du père. Le conseil du Bienheureux Charles d'Autriche : Appliquez-vous à transmettre à vos enfants l'amour de Dieu. Confiez les à la Vierge Marie
7/7
SAINT LOUIS MARTIN. PÈRE EXEMPLAIRE. La foi de Louis Martin, le père de Thérèse de Lisieux imprègne son quotidien. A l'âge de 35 ans, cet horloger rencontre Zélie, sa future épouse. Comme des millions de français de l’époque, ils connaissent les épreuves de la guerre de 1870. Ce qui est moins ordinaire, c’est la place que Dieu tient dans leur vie. Il est le premier en tout : ils vont à la messe quotidienne, disent la prière familiale deux fois par jour. Leur vie est rythmée par la liturgie. Louis Martin respecte scrupuleusement l’arrêt du travail du dimanche, au risque de perdre de la clientèle. Il vit au quotidien une charité concrète dans laquelle il s’engage activement. Il inculque à ses enfants le respect et le service du pauvre qui doit être traité comme un égal. Toutes ses filles entreront dans les ordres. Le conseil de Saint Louis Martin : Témoignez de votre foi auprès de vos enfants à chaque moment de la journée. Donnez l'exemple concret.