8 / 11
La dénonciation du commerce des armes
"Les dépenses mondiales pour les armes sont scandaleuses. On m’a dit qu’avec ce que l’on dépense en armes en un mois, on pourrait donner à manger à tous les affamés du monde pendant un an. (…) L’industrie et le commerce des armes, aussi la contrebande des armes, est une des corruptions les plus grandes." Conférence de presse de retour des Pays baltes le 25 septembre 2018 Parmi les plus grands scandales actuels pour le pape François, les dépenses astronomiques pour un armement toujours plus perfectionné et meurtrier figurent en bonne place. Et ce alors qu’une grande partie de la population mondiale souffre encore terriblement de la faim et de la soif. Toutefois, le souverain pontife n’est pas  pour autant ‘anti-armée’, au contraire. Il précisait ainsi à la même occasion : "il est licite, raisonnable, d’avoir une armée pour défendre les frontières, car cela rend honneur".
+

© GREGORIO BORGIA / POOL / AFP