3 / 10
Transformer chaque tâche en prière.
Pour saint Benoît, chaque tâche participe à l'œuvre créatrice de Dieu et aux souffrances du Christ, qu’elle soit banale ou extraordinaire. Par la grâce du Saint-Esprit, elle est transformée en "prière des mains". Concrètement, ce travail doit donc être considéré comme le service envers les autres. Comme dans une communauté monastique où les frères ou les sœurs se rendent service mutuellement : en cuisine, en infirmerie ou dans les travaux de ménage.
+